Articles

Gérer la tension entre le FOMO et la nécessité du Test & Learn

Pour ma part, le temps passé sur les réseaux sociaux est important, que ce soit à titre personnel ou professionnel. Il en est très certainement de même pour vous. La marque employeur, à mi-chemin entre plusieurs disciplines, est un sujet passionnant. D'ailleurs, ce concept-ci apparaît comme un must-have en 2015, et cela se renforcera encore plus dans les années à venir, avec des challenges qui évolueront ou qui émergeront très certainement.

Le FOMO (Fear Of Missing Out) est cette crainte de manquer les informations-clefs. Les plus connectés ont un avis très coloré dessus. Les choses bougent vite, et les actions pleuvent à travers nos différents fils d'actualité, que ce soit sur Twitter, Facebook, LinkedIn ou d'autres réseaux sociaux encore. 
En tapant les mots-clefs classiques que sont "Employer Branding", "Employer Brand" (par exemple), on en arrive à des séries de conversation, d'articles, de cas concrets. Des illustrations d'entreprise, petit…

J-7 avant la #rmsconf (Big Data: Buzzword ou Big Bang)

Image
En ce dernier trimestre 2015, une nouvelle édition de l'événement #rmsconf est prévue pour le 13 Octobre (soit la semaine prochaine). Le focus reste le même (recrutement et marque employeur) avec plusieurs espaces . Le format est innovant, avec des challenges "Sourcing" et "Startup" également prévus.


Plusieurs intervenants de qualité viendront partager leurs retours d'expérience, et vous exposer des cas concrets. Pour vous inscrire à l'événement, cliquer sur le lien suivant : http://rmsconf.com/paris/inscriptions/ 

Snapchat or not ? Se poser les bonnes questions

Image
Dès qu'un outil, une application voit le jour et perce, on en vient à explorer les usages pour ses activités propres (marketing, vente, RH, etc...). Snapchat fait partie de ce lot de technologies (pas si jeunes que cela) qui rencontrent un succès, surtout auprès de la cible étudiante; et après les Meerkat, Periscope, etc... d'autres révélations verront encore le jour.

La pression sociale a toujours existé. Le Web n'a certainement rien inventé à ce niveau-là. Nous allons plutôt dire qu'il a amplifié cela.

Etre cool ou pas
En début d'année 2015, desobjectifs stratégiques et également plus opérationnels sont bien définis, avec (à l'appui) un jeu de présences de départ (Facebook, Twitter, etc...) selon des audiences bien précises, avec des interactions adaptées et des contenus ciblés. En réalisant une veille régulière, on note très aisément les pics de conversation et l'engouement autour des nouveaux outils, avec cette tentation d'intégrer cela ou non. Le g…

Marque employeur : le livre comme média, nouvelle frontière ?

Image
Les actions de valorisation des réalités internes et les partages de contenu sur les médias sociaux ne représentent plus une surprise pour les professionnels & intéressés de la marque employeur. Rien que sur Twitter, pour ces 7 derniers jours, nous pouvons compter près de 300 mentions !

Dans cette grande conversation autour du sujet qu'est la marque employeur, il reste très complexe de pratiquer la pensée unique, devant une véritable diversité :

- d'entreprises (d'un point de vue "identité et mission")
- de cultures internes (valeurs & principes-clefs)
- de stratégies globales (orientation à long terme et marchés investis)
- de stratégies de recrutement et de contextes (venant justement supporter cette orientation)
- d'images employeur (atouts et points d'amélioration, d'un point de vue global et par segment de métier/de pays)
- d'organisations internes (actions marque employeur rattachée à quelle direction, quelles collaborations interne…

VMWare et Forrester Research recherchent leur Vice-Président Marque Employeur

Image
EBI (Employer Brand International) avait publié des résultats d'enquête et mis en avant les tendances principales, avec une croissance des intentions d'investissement. La reconnaissance de l'importance d'une marque employeur forte, tout comme l'engagement financier et opérationnel, font partie des bases sur lesquelles évoluent déjà plusieurs entreprises. Au-delà de l'enjeu de visibilité, celui de la cohérence avec les réalités internes vient donner plus d'épaisseur au mouvement pour une stratégie durable.

Jusque-là, et en parcourant des profils LinkedIn par exemple, on peut souvent croiser des postes de managers, de directeurs. Encore une fois, cela démontre (en partie) une mobilisation de ressources, avec la composition évolutive d'équipes dédiées.

Dans les actualités de cette semaine, deux sont très intéressantes à aborder. En effet, les sociétés VMWare et Forrester Research sont à la recherche de Vice-Présidents(tes) pour leurs initiatives Employeur…

De la recherche d'emploi à la recherche d'employeurs : d'abord la culture, ensuite le rôle

Image
Le temps du porte-à-porte (pour déposer des CVs) est quasiment révolu. L'usage de l'email ou le dépôt de candidature via les jobboards font partie de ces habitudes ancrées. Aujourd'hui, les possibilités continuent de voir le jour, avec l'option de mettre ses profils sociaux en avant et d'avoir un premier contact informé pour mieux positionner sa candidature. Smartphone ou tablette en main, il sera également de plus en plus possible d'identifier des opportunités d'emploi "on the go" et, éventuellement, d'aller au bout du dépôt de candidature.
De manière générale, les candidats ont accès à beaucoup plus d'informations et cette possibilité d'optimiser leur candidature. 
Au-delà de ces nombreuses opportunités qui ne cessent d'apparaître, la recherche d'emploi est elle-même sans doute à revoir. Quelle est la priorité en tant que candidats ? Le bon rôle ou bien la bonne culture d'entreprise ? 
Si l'accent a souvent été porté…

Visibilité professionnelle : retour aux bases

Image
En 2008, nous avions axé ce blog sur les thèmes contenus dans le titre du billet. Etre présent sur le web peut, jusqu'aujourd'hui, offrir de fantastiques opportunités et amener à faire des rencontres enrichissantes. Les barrières géographiques s'abaissent, et il est accepté, connu, que les communications sont plus directes.


Phase I - Découverte  

Comme pour toute nouvelle tendance, il y a une sorte d'engouement. Les plus geeks des nouvelles technologies n'hésiteront pas à vouloir en parler avant tout le monde. De là, on imagine des perspectives d'usage, selon une diversité d'objectifs possibles. Des "cercles d'évangélisateurs" prennent le devant de la scène pour inviter plus de personnes à rejoindre le mouvement, en se focalisant sur le "Pourquoi".

Phase II - Accélération

Au-delà des avantages espérés, des multiples projections, il y a cette problématique de temps et de rentabilité. Si cette dernière n'est pas au rendez-vous, à qu…