Pages

mercredi 25 juin 2008

Doppelganger : fin du premier volet

Commencé fin avril, ce premier volet de doppelganger s'achève à présent, après avoir abordé les concepts de l'identité et de la réputation numérique, les nouvelles pratiques de recrutement, et les outils pour gérer sa présence en ligne.

Les vacances approchent, et nous préparons pour le dernier trimestre de cette année un livre blanc sur les sujets dont nous avons discuté sur le blog.

Restés cependant abonnés à notre flux RSS : d'ici la fin de l'année, nous publierons, à un rythme plus ou moins régulier, de témoignages, et quelques articles bonus.

Vous pouvez également jeter un oeil sur nos signets.

Sans oublier le débat qui continue sur facebook!

A bientôt !

L'équipe doppelganger. contact (at) doppelganger.name

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Permettez-moi de vous soumettre un cas pratique et réel :

Vous vous êtes abonné à un site d'échanges culturel et de rencontre.
Vous avez renseigné votre profil, mis une photo, donné des infos personnelles...

Ensuite, les administrateurs de ce site décident de vendre leur "concept" (et l'accès à leur base de données) en marque blanche, sans vous en avertir.

Et vous retrouvez un jour par hasard votre profil, votre photo, vos infos, comme faisant partie des membres d'un autre site, auquel vous ne vous seriez jamais abonné.

Comment peut-on "gérer son identité numérique" dans ce cas ?

Quels recours légaux peut-on avoir quand on est victime de ce genre de pratiques ?

MB a dit…

Si le site en question relève de la oi française vous pouvez demander aux responsables à effacer de leur fichier toutes les données vous concernant en vertu de la loi informatique et libertés. Sans réponse de leur part vous pouvez saisir la CNIL.

Anonyme a dit…

Merci pour cette réponse.
Mais la plupart des utilisateurs de ce site ne souhaitent pas se désinscrire, puisqu'il leur donne globalement satisfaction, à part ça.

Ils veulent que leurs infos personnelles demeurent sur le site où ils ont choisi de s'abonner, sans apparaitre pour autant sur l'autre site où ils apparaissent également, malgré eux.

En résumé, ils veulent pouvoir contrôler l'endroit où sont publiées ou non leurs infos (photos, textes,...)

Il s'agit du site http://www.pointscommuns.com

Tous les inscrits à ce site apparaissent également sur le site http://www.mageneration.com, soit à leur insu (aucun communiqué n'a été fait à ce sujet) soit carrément contre leur volonté, exprimée auprès des administrateurs.

Les discussions publiques sur ce sujet sont interdites sur le forum de http://www.pointscommuns.com (fils de discussion supprimés).

Quel recours peut-il y avoir contre ça, à part la désinscription pure et simple, en cours d'abonnement ?