Pages

mardi 17 juin 2008

Gérer son identité en ligne : la certification d'identité et une conclusion (3/3)

Il y a loin de la coupe aux lèvres

Des services comme ClaimID ou Naimz ne garantissent pas encore que la personne inscrite l'ai fait avec sa véritable identité. Devant ces lacunes, d'autres services d'affirmation de l'identité numérique, avec vérification de l'identité essaient de se mettre en place.

C'est le cas de MyID.is (anciennement The Tokeda Project). C'est une solution de certification de l’identité sur internet. Dans une interview de Charles Nouÿrit, réalisée par NetEco à la conférence Le Web 3, on apprend que MyID.is intègre OpenID, mais lui ajoute de la valeur ajoutée par la certification des informations personnelles soumises. Comment ? Via le recours à des tiers de confiance (banques, fournisseurs d’accès, etc.), sachant que la validation se ferait sous une dizaine de jours. Autrement dit, là où OpenID permet à n’importe qui de prendre l’identité de Bill Gates, MyID.is ne le permet pas. A titre d'exemple, Charles Noüryt détaille les mésaventures arrivées à un blogueur dont on a piraté l'ordinateur avant d'usurper son identité ; résultat : pour plus de sureté, la personne a décidé de disparaître d'internet).

Un Vaporware ou pas ?

Cependant aucun de ces types de services n'est aujourd'hui sûr, mature, interopérable, et encore moins gratuit.

En conclusion

Le meilleur moyen aujourd'hui d'afficher son identité numérique c'est d'avoir un site Web que les moteurs de recherche trouvent facilement, et sur lequel on découvre suffisamment de détails pour que l'on puisse penser qu'il s'agit bien de vous : ouvrez donc un blog ;-)

Aucun commentaire: