Pages

mercredi 23 septembre 2009

Question posée à un entretien : "qui suivez-vous sur Twitter ?"

C'est via un tweet de Theresa Flaherty (@flahertb) que j'ai découvert cette question.

Après les minima sur le nombre de followers que l'on pouvait voir sur certaines offres d'emploi, voici une interrogation originale qui pourrait être déroutante pour les candidats.

Que répondriez-vous ? Et côté recruteur, est-ce une question à poser ?

UPDATE. Je vous invite à lire les contributions de Véronique Rabuteau et de Fadhila Brahimi sur ce même sujet.


---
Pour s'abonner au fil rss de ce blog et suivre son actualité, cliquer ici

7 commentaires:

guillaume a dit…

Je ne pense pas que ce soit une question a poser dans un entretien d'embauche.

Et je répondrai: "Des personnes qui me permettent de suivre l'actualité, et mes amis"

Pour moi, cette question est un peu comme " avez-vous deja couché avec votre voisine?". Bien que pour un poste de redacteur pour un site internet qui parle de ce qui s'y passe, elle pourrait ne pas être mal placer. Mais ca reste des cas de postes très précis.

Anthony Poncier a dit…

Je ne pense pas que ce soit d'actualité pour les boites françaises où twitter reste assez confidentiel en dehors du microcosme 2.0

Après, considérant twitter comme un outil professionnel, ça ne me dérangerais pas de répondre à cette question, sur le côté échange, veille...

CWM Consulting a dit…

Comme @aponcier, je pense que ce n'est pas prêt d'arriver en France. Mais ça peut être un question pertinente (veille, actus...).

Mais certainement dérangeante hors des métiers du web 2.0

nicolas giraud a dit…

pourquoi "web 2.0", "microcosme 2.0" ? "web", ça suffit non?

Lilian Mahoukou a dit…

Bonjour,

Je vous rejoins également sur l'aspect veille à mentionner. En tout cas, je ne pense pas qu'on ait ce type de questions en France.

Derrière cette question, le recruteur veut peut-être se donner une opinion sur les habitudes et usages (pro ou perso).

Le poste n'est pas spécifié (en lien avec les médias sociaux ... et plus particulièrement Twitter ?), ceci justifierait peut-être la question.

Est-ce aussi un moyen pour le recruteur d'entrer en contact avec de nouvelles personnes ?

Véronique a dit…

Bonjour,
c'est effectivement surement peu courant en France, mais je ne trouve pas cela déroutant, c'est une façon comme une autre d'en savoir un peu plus sur une personne.

Alice a dit…

Bonjour,

Je ne pense pas que c'est déroutant. En effet, en France Twitter n'est pas encore couramment utilisé par les internautes.
Cependant, cette question peut être très intéressante s'il s'agit par exemple d'une candidature à un poste tel que "community manager" ou tout autre poste relatif à une utilisation accrue des nouveaux médias sociaux.
Si on me posait cette question, je ne saurai pas étonnée (il est vrai aussi que je m'y intéresse particulièrement, donc peut être normal!).
Ma réponse serait la suivante :
Je suis des gens de mon secteur d'activité, qui publient des tweets et articles intéressants pouvant m'apporter une meilleure connaissance de mon marché.
Je pense, par contre, que ce genre de questions pourrait se multiplier, étant donné le cours de l'actualité autour des médias sociaux, leur impact chez les recruteurs. Donc cela pourrait arriver très vite, je le souhaite d'ailleurs et il ne faudrait pas être plus étonné que ça.