Un article du JobCircle indique que le recrutement via les réseaux sociaux serait source de discriminations

Joe Stubblebine (président et co-fondateur du Job Circle) nous dirige vers l'un des articles disponibles sur son site, intitulé "Discriminatory Twist in Networking Sites Puts Recruiters in Peril", qui donne la parole à quelques spécialistes juridiques.

“Social networking sites are problematic because the population is limited and highly selective,” Roe notes. “I anticipate more race and age claims over the next two years, and a significant portion will be from sourcing through social networking sites, where the users are generally white and age 20 to 40. We’ll see lawsuits.



Selon eux, le sourcing exclusif effectué par certaines entreprises sur les réseaux sociaux pourrait être assimilé à une forme de discrimination. Trop peu de candidats seraient encore présents sur Twitter, Linkedin ou Facebook.

L'un des commentaires pointe du doigt l'approche jugée commerciale de ces spécialistes juridiques, en précisant qu'ils tentent d'effrayer pour attaquer un nouveau marché.

Etant donné que ces plateformes sont ouvertes, pensez-vous que passer par les réseaux sociaux (pour certains profils précis) soit discriminatoire ?
---
Pour s'abonner au fil rss de ce blog et suivre son actualité, cliquer ici

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

VMWare et Forrester Research recherchent leur Vice-Président Marque Employeur

J-7 avant la #rmsconf (Big Data: Buzzword ou Big Bang)

Réaliser une veille (online) RH dynamique avec Feedly, Twitter et Topsy