Pages

jeudi 3 septembre 2009

Virée pour cause de majuscules

Vous avez probablement entendu parler de cette anecdote surprenante. Si non, voici le détail : Vicki Walker, une comptable de la société ProCare Health (située en Nouvelle-Zélande), s’est fait virée courant 2007 par son patron après avoir écrit un e-mail en lettres majuscules à ses collègues.

Franchement, il en faut peu à certains !!! C'est vraiment du n'importe quoi. Elle a attaqué son patron en justice et a obtenu une petite compensation (8000 euros) au regard de son licenciement.

---
Pour s'abonner au fil rss de ce blog et suivre son actualité, cliquer ici

1 commentaire:

Lilian Mahoukou a dit…

D'accord avec toi, la réaction est excessive surtout si c'est la première fois.

D'autant plus que la lettre n'est pas destinée à de la clientèle ou d'autres interlocuteurs externes.