Pages

mardi 8 décembre 2009

Recruter sur Twitter : mots-clés et approche de la longue traîne

Aujourd'hui, Twitter a plusieurs avantages importants : la concentration de profils orientés web, la plus ou moins forte participation via la fréquence des tweets, la possibilité de se rapprocher des candidats et d'évoluer dans un cadre conversationnel plus informel.

Considérant que les profils recherchés sont présents sur la plateforme, la création d'alertes ou par préférence l'abonnement aux flux RSS de mots-clés (en cliquant sur 'Feed For This Query' après filtrage par langue et par localité par exemple via Twitter Search), peut être un point de départ.

Cela met (en partie) en relief l'idée du community management RH, où les méthodes de brand monitoring sont employées.

En plus des mots-clés liés à l'entreprise (pour repérer les évangélistes potentiels), il y a aussi les mots-clés génériques (assez généralistes et représentant la tête de la longue traîne), les mots-clés spécifiques (exclusivement liés à un secteur) et les mots-clés émergents (néologismes, buzzwords, etc ...) qui vont représenter la queue.

Il y a donc une création de plusieurs flux qui viseront à repérer les contributeurs les plus actifs et les plus intéressants, à inscrire dans une 'watch list' pour arriver à une 'short list' pour des recrutements.

C'est aussi l'occasion de suivre ces mêmes personnes sur Twitter et de s'appuyer sur le côté informel pour converser et échanger plus d'informations (online et offline).

Ici, l'avantage est de créer du lien bien en amont des besoins en recrutement et de se rapprocher des candidats.
---
Pour s'abonner au fil rss de ce blog et suivre son actualité, cliquer ici

Aucun commentaire: