Le modèle du bâton et de la carotte est dépassé

C'est ce que nous prouve Dan Pink à travers une vidéo originale (chapeau bas au RSA pour l'illustration!).


La carotte et le bâton sont efficaces pour des tâches basiques, qui ne requièrent pas de réflexion intensive. Que se passe-t-il lorsqu'il faut faire face à des problématiques beaucoup plus complexes (les plus importantes pour l'organisation), où la pensée créative joue un rôle plus important ?

Ses solutions sont de considérer 4 points:

- payer les personnes raisonnablement pour ne pas que le salaire soit la problématique centrale
- l'autonomie (la liberté et une focalisation sur le résultat final)
- la maîtrise (être meilleur dans un domaine, auto-satisfaction, etc...)
- le sens (non basé sur le profit et qui vise à changer le "monde")

Chaque organisation est spécifique et a sa propre histoire. Cependant, l'apport de Pink nous amène à revoir les méthodes de motivation traditionnelles, et à repenser la motivation financière et exploiter celles non-financières.

Voilà pourquoi la partie "interne" de la stratégie "marque employeur" est essentielle à prendre en compte.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Comment introduire la démocratie au travail ?

117 annonces d'offres d'emploi et de recrutement originales

Art, portraits et création de contenus