Pages

vendredi 18 juin 2010

Essai : 6 C de l'employabilité

Pas mal d'articles sont partagés sur ce blog sur les thèmes de l'emploi en l'occurence. Aujourd'hui, je vous propose de consolider un peu le tout avec quelques points repères utilisés à travers ces 6 C. L'employabilité se travaille en continu et sur la durée (tel un véritable muscle), en période d'activité comme en période de transition. Comme on l'a vu dans le précédent article, le travail ne s'arrête à la badgeuse et aux murs de l'entreprise. Ce qui se fait en dehors du cadre de l'entreprise est tout aussi important, et nous fait réaliser que l'on a le choix et que c'est à nous de décider.


C ontenu - Aujourd'hui, il est clair que la création comme son partage amène à des conversations. Que ce soit online ou offline, ce contenu permet de véhiculer des idées.

C ontribution - La jouer perso n'a jamais été perçu de manière positive dans les sports collectifs. Au sein des groupes, des communautés auxquels on fait partie, il s'agit de se poser la question "De quoi ce groupe aurait-il besoin pour encore plus avancer ?"

C ontact - Le développement de relations durables et authentiques est bien plus humainement enrichissant qu'un simple partage de contenu. Derrière les avatars et les lignes d'article, il y a de vraies personnes à aller rencontrer, il est donc intéressant d'être mobile. Dépasser le virtuel est nécessaire, pas nécessairement pour remplir ses objectifs perso mais surtout pour aider son prochain, donner. Ce qui est intéressant avec les leviers d'aujourd'hui, c'est que l'on peut faire à une échelle internationale. Pourquoi pas prendre l'initiative d'organiser des apéros, des rencontres professionnelles ?

C ompétence émergente - Si l'on regarde de plus près l'impact des médias sociaux sur les fonctions de l'entreprise (marketing, RH, etc...), on se rend compte des conséquences positives et intéressantes. De nouvelles problématiques émergent et le fait d'avoir un oeil approfondi sur un segment donné (qui va constituer le périmètre thématique) procure un avantage considérable. User des techniques de disruption permet aussi de dégager des problématiques nouvelles avec un besoin associé en compétences.

C réativité - Chaque jour du contenu est créé dans la blogosphère, dans la twittosphère. Il est aisé de tomber sur des articles très similaires et d'avoir une certaine redondance. Sortir de la chambre d'écho signifie aussi "oser" prendre un angle différent, approfondir certains sujets quand d'autres le font moins.

C ourage - Les critiques sont toujours présentes que l'on fasse quelque chose de bien ou pas. Celles constructives donnent des éléments pour avancer. Il peut arriver des moments où l'on veut abandonner, encore plus si les idées que l'on défend sortent du cadre et si l'on juge vraiment valable l'objectif poursuivi. Rien n'est facile, rien n'est linéaire, ni gagné d'avance.

Aucun commentaire: