Pages

dimanche 20 juin 2010

Innover en réparant ce qui est cassé

Où trouver des idées folles ? Comment s'y prendre pour faire du brainstorming ? En dehors des cas de problématiques artistiques poussées, il y a tout de même comme une sur-exigence en créativité. Vanina Delobelle partageait l'histoire de la "balance delete" qui n'affiche pas le poids que l'on fait mais plutôt ce qui nous reste à perdre. Pour cet exemple, nul besoin de technologies avancées mais juste une différente manière de percevoir les choses et d'ajouter sa touche.

En d'autres termes, nous avons déjà des éléments sur lesquels travailler pour un résultat créatif.

Il n'est pas rare d'entendre des entrepreneurs ayant fondé leur société à partir d'idées qu'ils n'ont pas pu mettre en place lorsqu'ils étaient employés; pour cause de résistance au changement, de barrières diverses, etc...

De ce fait, écouter les personnes de manière active peut être aussi l'occasion de rebondir et de rapidement prototyper des idées.

Et il y a aussi ces multiples problématiques à résoudre dans les organisations, celles qui sont traînées sur plusieurs années (faute de ressources, de perception ou de focalisation) ou qui s'additionnent en fonction d'une actualité, d'éléments du macro-environnement. Ici, tout n'est souvent pas traité, on essaie d'aller à l'essentiel.

Pour certaines organisations, tant que le chiffre d'affaires reste satisfaisant et que les profits permettent de satisfaire les parties prenantes, il n'y a pas lieu de s'attarder là-dessus. Une mentalité 'Business as usual' avec des discours du type "On a toujours fonctionné comme cela et les résultats le prouvent. En quoi un quelconque changement apportera-t-il plus de valeur ?".

Ces problématiques non traitées sont les fameux verres cassés et une des voix vers de l'innovation très concrète. Dans sa présentation à la conférence Gel intitulée "Broken", Seth Godin (encore!) liste les quelques raisons qui amènent les personnes et les organisations à ne pas réparer ce qui est passé; une véritable opportunité pour d'autres pour innover et proposer de nouveaux services.

Ceci est valable pour les actions originales que l'on souhaiterait entreprendre, que ce soit dans le cadre des études, d'une association, d'une entreprise ou encore d'une recherche de poste, le réflexe créatif est un véritable atout.

Si la créativité est indispensable pour sortir du lot, dans ce cas il nous faut prendre l'habitude d'écouter, d'observer et d'identifier ce qui est cassé (ou ce qui est cassable si l'on se place dans le cadrant de la disruption).

Aucun commentaire: