Pages

lundi 14 juin 2010

La pile de CV et l'enième candidat

L'émancipation a ce lien étroit avec la liberté et la possibilité de mieux se faire entendre. Aujourd'hui, c'est ce que nous observons (candidats comme recruteurs) et c'est ce qui peut jouer le rôle de catalyseur dans la construction de vraies relations.

Mieux se faire entendre. La voix est donc sujet. Pas celle qui est la plus bruyante et piégée dans une chambre d'écho, mais celle qui est différente et reliée à un changement.

Le CV traditionnel est statique et donne un aperçu à un instant t. Les leviers que sont les médias sociaux permettent de rendre les choses plus dynamiques, plus entraînantes, de ne pas être un(e) simple enième candidat(e), à condition d'être pro-actif sur la durée.

L'un n'irait pas sans l'autre, le CV reste présent dans la grande majorité des processus de recrutement.

Les activités pro "extra et volontaires" sont reliées à des centres d'intérêt dominants et des terrains de jeu non négligeables. C'est également une manière de se faire une idée de ce que l'on veut vraiment faire dans les jours qui suivent, mais aussi d'avoir une vraie expérience.

C'est aussi là où le côté formel et administratif du contrat semble peser. Nul besoin d'en avoir un pour lancer des projets collaboratifs ambitieux, organiser des meetups... pour utiliser sa voix.

Aucun commentaire: