Articles

Affichage des articles du juillet, 2010

Wikipédia : une évaluation de la réputation ponctuelle

Image
Pour chaque article de l'encyclopédie Wikipédia sont proposées les statistiques de consultation pour le mois en cours.

Prenons l'exemple de l'article dédié à l'athlète Christophe Lemaître dans la version française de l'encyclopédie. Allez dans "Afficher l'historique" puis "Consultations".


Que voyons-nous ? 2 pics, le 11 et le 16 juillet. Même chose si on sélectionne la version anglaise de Wikipedia (ce qui change, c'est le nombre de consultations de la page).


Pour rappel, le 9 juillet, Christophe Lemaître est passé sous la barre des 10 secondes, sur le 100 m, à Valence. J'ose imaginer qu'il y aura un autre pic de consultations d'ici la fin du mois de juillet, suis à son titre sur la distance aux Championnats d'Europe.

Un indicateur intéressant à considérer pour évaluer la côte d'intérêt ou de popularité d'une personnalité ou d'une entreprise, à un instant donné ? Suite à un événement ou à un passage télé par exemp…

Quelques réflexions sur le télétravail

Image
Sylvie Guiziou a tweeté un article intéressant ce matin, sur le télétravail et les implications organisationnelles. Evoluant justement sur ce mode-ci depuis plusieurs mois, il serait intéressant de partager quelques points de vue dessus.

L'article discuté ci-dessus s'intitule "Pas de télétravail sans remise en cause de la culture managériale" et marque clairement les exigences d'une telle décision. Il s'agit d'une autre forme de travail, où tous les profils (d'entreprise et/ou de personne) ne sont pas forcément compatibles avec ce mode.

Reprenons les quelques caractéristiques du travail traditionnel:

- une badgeuse dans la plupart des cas et donc une visibilité sur le nombre d'heures passées en entreprise
- interactions en face-à-face avec les collègues
- exposition à l'ambiance de travail et aux émotions (positives comme négatives)
- valorisation du temps et des heures de travail

Dans le télétravail, la badgeuse est bien évidemment éliminée, …

Ils viennent d'ailleurs !

Image
C'est l'impression que l'on a lorsque nous sommes confrontés aux performances de gens extraordinaires. Ce que faisait Michael Jackson était hors du commun et difficilement imitable dans les détails. Dans le même temps, il a créé son propre style et inspiré des milliers d'artistes. Et très peu de personnes peuvent exactement reproduire ces exploits. La rareté est récompensée.

Usain Bolt est aujourd'hui l'homme le plus rapide du monde sur 100m et sur 200m (de loin). Qui aurait penser que l'on descende sous les 9"60 pour la course reine il y a 5 ans ?


La liste des exemples extraordinaires est longue et ce sont ceux qui nous surprennent le plus, qui créent des émotions. Il s'agit de personnes qui sortent largement du lot. On observe que si le talent existe, rien ne se ferait sans travail approfondi et sans effort poussé tout de même.

Aujourd'hui, les réalisations comptent plus que le diplôme ou l'école d'origine (à terme). Les moyens sont pl…

Google Alarm : au moins, on est alerté

Google recueille beaucoup de données sur la façon dont nous utilisons le Web que vous soyez sur l'un des sites de Google ou pas d'ailleurs. Pour être alerté, installez l'add-on Firefox Google Alarm. Vous aurez des détails et des statistiques.

Google Alarm from Jamie Dubs on Vimeo.

via

CV video de Sophie Garrigues

Un autre exemple de CV video réussi. Bravo ! Sophie, vous avez trouvé un job grâce à ce CV ?

CV vidéo Sophie Garrigues from Sophie Garrigues on Vimeo.

CV créatif de Justin Bureau

Couleurs, originalité, musique... tout y est pour séduire les recruteurs potentiels. Ce CV video met l'accent sur les qualités du jeune homme. Côté compétences, le CV parle de lui-même.

Le CV créatif de Justin Bureau from Justin Bureau on Vimeo.

Micromanagez-vous ?

Image
Les managers directs ont une lourde tâche et une responsabilité importante dans la stratégie d'engagement des collaborateurs. Si l'ambiance au travail est bien positive avec l'ensemble des collègues, un rapport difficile avec son manager direct (N+1) a de grandes chances de démotiver au final.

Quelques caractéristiques du micromanagement:

- s'attacher aux détails et contrôler de manière excessive, surveiller
- donner peu de marges de manoeuvre et de pouvoir de décision
- constamment mettre la pression pour plus de travail (ou pour travailler plus rapidement)

Le micromanagement est plutôt péjoratif et mal perçu. Une des craintes d'un candidat est de justement tomber sur un manager direct adoptant ces pratiques. Encore pire, quand le top management encourage ces initiatives. Les collaborateurs travaillent dans la peur de perdre leur emploi, plutôt que d'être enthousiastes à l'idée de régulièrement soumettre de nouvelles alternatives.

Ceci revient à voir les …

BranchOut : mieux réseauter sur Facebook ?

Image
Lancé il y a 5 jours, BranchOut a pour ambition d'être le "Linkedin dans Facebook", en regroupant les informations pro de votre réseau d'amis. Ici, la startup s'est concentrée sur le plus grand réseau social du monde (plus de 500 milions d'utilisateurs). Ce mouvement a la possibilité de donner un ton plus professionnel à Facebook et de, sans doute, encore plus sensibiliser les candidats comme les recruteurs sur les potentiels des réseaux sociaux.

Plus loin, l'utilité de la démarche réside dans l'exploration des liens faibles et professionnels sur Facebook (les amis des amis). Le principe marche, à condition que nos amis (sur Facebook) aient donnés un minimum d'informations sur leur situation professionnelle (nom de l'entreprise, poste, etc...), ce qui n'est pas toujours le cas.


La catégorie "Profile" donne plus clairement des indices sur les entreprises pour lesquelles travaillent nos amis. Pour les employeurs, il y a ainsi une p…

Promesses et bouche-à-oreille

Image
Laurent Brouat a attiré mon attention sur ce schéma de Seth Godin, sur les promesses que l'on fait, que l'on tient (dans l'idéal) et l'importance de la réalisation.

Reprenons les idées de chacun des cadrants (voir ci-dessous) :

BORED - Il s'agit de l'endroit où l'on tient sa promesse, où l'on réalise ce qui a été annoncé, mais aussi où la tâche/la mission/l'activité n'est pas du tout difficile. C'est du déjà-vu, rien d'exceptionnel et on pourrait se concentrer sur des challenges/problématiques plus importants.

IGNORED - Ici, non seulement le challenge est très modeste mais la promesse n'est pas du tout tenu. La réalisation est faible et on est donc ignorés.

ANGRY - Le challenge est de taille, l'activité est difficile à réaliser et la promesse est importante. Malheureusement, la promesse n'est pas tenue et les personnes avec qui vous interagissez sont en colère.

DELIGHT - C'est la position idéale. Une promesse ferme (et t…

Happng : savoir ce qui se passe autour de l'endroit où l'on est

Image
Une chose est sûre pour cette année, les services de géolocalisation reçoivent une attention particulière. L'idée de Foursquare, GoWalla, DisMoiOu ou autres, est de faire connaître des lieux branchés, d'obtenir des réductions, etc...

Happng (activé aux Etats-Unis pour le moment) offre la possibilité d'en savoir beaucoup plus sur les événements, les offres d'emploi, les concerts, les meetups par exemple autour de soi.

Ceci permettrait à chacun de gagner du temps, à mieux veiller, à mieux s'organiser et à encore plus faciliter le passage du virtuel au réel. Un moteur de recommandation à suivre...

Pour l'heure, il est possible de suivre ces tags :sur Twitter #happng ou #happening

Suivre une entreprise sur LinkedIn

Depuis quelques temps, LinkedIn propose à ses membres de suivre des entreprises. Qu'est-ce que ça veut dire ? En suivant une entreprise, vous connaîtrez les d'informations clés concernant les embauches, départs ou promotions, opportunités professionnelles et postes à pourvoir.

Que puis-je savoir d'une entreprise ?

En suivant une entreprise, vous aurez accès à ces informations :
Activité complèteModifications du profil : ce que la société a modifié dans sa présentationNouvelles embauches : qui fait désormais partie de la société Départs récents : qui ne fait plus partie de la société et ce que deviennent les personnesPromotions et modifications : qui a changé de responsabilités dans l'entrepriseConsultez les annonces publiées : quels sont les postes proposésComment suivre une entreprise ?

Dans LinkedIn, une fois que vous êtes connecté, allez dans "Plus" et cliquez sur "Entreprises". Vous pouvez, depuis cette page, rechercher et ajouter des entreprise…

Interview de Julien Martel, Directeur Général de Stonfield

Image
Bonjour Julien, peux-tu rapidement te présenter ?

Bonjour Lilian, je m'appelle Julien Martel je suis normand mais mon ADN est marquée par diverses régions, puisque grâce au sport j'ai eu la chance de vivre dans de nombreuses villes dans le Sud le Nord et le centre de la France.

Etant jeune j'ai eu un bon niveau au basket-ball. J'ai ainsi eu la chance de pas mal voyager, de partir très tôt de chez moi (14 ans) et d'être marqué par le succès mais aussi l'échec collectif ainsi que par la rigueur que demande un sport de haut niveau.

C'est une première grande expérience de vie qui m'a énormément marquée. Je me suis ensuite consacré aux études avec un diplôme d'ESC Toulouse & d'ESEC Barcelone pour travailler principalement comme business developer pour diverses entreprises avant de rejoindre en 2003, Pierre-Olivier Carles qui lançait l'aventure Stonfield.


J'en suis aujourd'hui, et depuis plus de 3 ans et demi, le Directeur Général, no…

Vos locaux sont-ils conversationnels ?

Image
Les premières impressions comptent. La cohérence du message que les entreprises souhaitent transmettre se fait (en partie) également au niveau des locaux.

Quelle expérience vit le candidat qui traverse les lieux ? Que raconte-t-il à son entourage au sortir d'un entretien ? Idem pour les clients potentiels, les partenaires et toutes les autres parties prenantes.

Google a réussi à rendre ses locaux conversationnels ? Twitter également ? Ces deux exemples sont des illustrations d'endroits conversationnels. Plus que de simples bureaux, il s'agit d'endroits comme d'autres où des événements offline peuvent aussi s'organiser.


Le blog OfficeSnapshots.com se fait le plaisir de lister des locaux conversationnels, ceux dont on a envie de parler une fois à l'extérieur. Les personnes qui y sont jouent aussi un rôle. Un endroit génial peuplé d'individus aux comportements douteux/négatifs est un gâchis.

Travailler gratuitement: une utopie ?

Image
Parmi toutes les activités extra-professionnelles, quelles sont celles pour lesquelles nous sommes payés ? Quelles sont les mission exactes ?

Quand on regarde les ebooks réalisés, les articles écrits pour épauler un contact, etc... nous recevons rarement une rémunération directe.

La notion de travail serait multiple et ne se limiterait pas à une relation Employeur/Employés.Charlie Hoehn avait publié une présentation il y a 2 ans, sur les avantages du travail gratuit/volontaire pour les jeunes diplômés (voir à partir de la slide 13):
Recession-Proof Graduate
View more presentations from Charlie Hoehn.
Bien entendu, ces activités ne constitueraient pas la base-même mais resteraient dans la zone des extra (et ne prendraient pas énormément de temps). Ceci est aussi à relier avec cet article sur la vision simultanée plutôt que séquentielle dans le développement de carrière. Nous pouvons être en poste, mais rien n'empêche d'explorer d'autres horizons, de participer à d'autres …

A l'attention des recruteurs et DRH : l'e-réputation de votre entreprise dépend aussi des candidats "déçus"

On parle beaucoup des candidats ayant dénigré sur Facebook ou Twitter une société, l'ambiance qui y règne... après un entretien d'embauche. Et ça ne leur a d'ailleurs pas vraiment réussi par la suite. Dans ce cas, c'est le candidat qui "trinque".

Par contre, on parle beaucoup moins, pour ne pas dire quasiment pas, des candidats postulant à un poste et pour lesquels les requêtes ne sont pas traitées par les recruteurs/DRH, faute de temps (entre autres, pas d'accusé de réception, pas de retours suite à un entretien...). La conjoncture est telle qu'ils sont submergés par l'afflux de candidats.

Or, il semble que ces candidats aient la dent dure contre ces sociétés, qui ne prennent pas le temps de leur répondre. Selon une étude lancée par le groupe britannique SHL, "un quart des 25-34 ans interrogés seraient prêts à changer leurs habitudes de consommation en “boycottant” les produits/services de l'entreprise fautive, et en partageant leur opinio…

Chatterscope veille sur Twitter

Image
Chatterscope est une plateforme totalement gratuite permettant de faire de la veille d'opinion sur Twitter. L'outil, lancé par l'agence de communication Lewis PR, détecte les tendances (positives ou négatives) relatives à votre marque, de votre entreprise, de votre produit... qui se dégagent des tweets qui en parlent. Et il vous alerte.


Comment ça marche ? Il faut commencer par choisir les mots-clés qu'on veut surveiller. Ensuite, Chatterscope scanne le flux Twitter et détecte les tweets mentionnant ces mots-clés. Il analyse ensuite ces tweets à l'aide de son moteur d'analyse de sentiments et vous alerte s'il trouve quelque chose d'intéressant.

via

Des gestes simples pour remettre les valeurs humaines aux devants

Image
Des attitudes et des gestes anodins ont toute leur valeur, tels que dire "Bonjour!", la manière dont on répond à un e-mail, au téléphone, la disponibilité pour donner des coups de pouce, l'humilité, l'écoute, etc...

Plus les choses sont complexes (comme mettre en place une stratégie par exemple), plus on en accorderait de l'importance. Cependant, je suis convaincu que c'est dans les choses les plus simples que l'on gagne.

Dans le cas de la marque employeur, il y a un bon focus sur les managers (top et middle), mais qu'en est-il des autres collaborateurs ?

La co-responsabilité de l'ensemble des collaborateurs est réelle, et les gestes simples/humains donnent une couleur à l'ambiance.

De même, pour la communication interne où une approche top/bottom est tout sauf un dialogue; et il convient de ne pas s'arrêter au marketing pour parler de bidirectionnalité.

La négligence est difficilement mesurable mais elle impacte négativement les perform…

ERE.net et son idée de meetup international ce 13 Juillet

Image
Le Social Media Day organisé par Mashable a été une grande réussite avec plusieurs villes et des organisateurs très actifs. Il a aussi, en quelque sorte, servi de démarrage pour une série de rencontres mensuelles entre lecteurs du blog Mashable.

La semaine prochaine c'est le site ERE (destiné aux personnes intéressées par le recrutement) qui lance cette initiative internationale avec déjà 111 meetups, 12 pays et 880 personnes prévus. Voici le lien pour Paris par exemple si une personne souhaite l'organiser.

Dans l'ensemble, si ces rencontres ont toujours existé, on sent quand même une volonté affirmée d'appartenance à une communauté internationale via un événement organisé une même date.

Le Foursquare Day a été également l'opportunité de connecter les utilisateurs et les curieux de ce nouveau Twitter (?) un même jour : le 16/04 (en référence au nom Foursquare, 4²).




Bearish ou bullish ?

Image
Les places boursières ont souvent ces deux termes pour qualifier le comportement des acteurs : "bullish" s'ils croient fortement en un marché haussier et "bearish" s'ils sont convaincus qu'une véritable tendance baissière s'installe à terme.

Lequel des deux camps choisir face une situation µ du marché ? La réponse est bien évidemment complexe à formuler et chacun se fonde sur ses propres méthodes d'analyse (graphique ? fondamentale ? etc...).

Qu'en est-il du marché de l'emploi ? Les différentes statistiques donnent un aperçu de l'état de l'économie, des niveaux de chômage et ainsi des conditions de recherche pour les personnes en recherche d'opportunités d'emploi.

Dans ce cas, une position "bearish" et de minimisation des risques est contre-productive dans le fond; ensuite tout dépend des contraintes et des obligations de chacun. Avoir le minimum de mouvement, de mobilité et éviter de se lancer dans des activité…

Paramètres de confidentialité sur Facebook : des tutoriels, des liens, des outils

Image
Depuis 2005, que de changements chez Facebook au sujet de la gestion de la vie privée de ses membres :


Pour finalement arriver à la créationd'une page dédiée sur cette question, qui fait beaucoup parler :


Pas facile de s'y retrouver quand on est un internaute lambda qui ne se doute de rien. On me demande de remplir des champs (religion, situation amoureuse...) ? Allez, go, je remplis. La plupart des personnes ne se posent pas de questions (moi aussi, je suis tombée dans le panneau à mon arrivée sur Facebook), ne prennent pas de recul. La plupart du temps, ça ne pose pas de problème. Mais quelques fois si.

Mais pourquoi quitterions-nous Facebook (voir notamment l'initiative Quit Facebook Day, qui a convaincu presque 37000 membres) pour autant (même si les raisons, on pourrait en trouver beaucoup) ? Alors que c'est un outil génial pour réseauter, garder le contact avec ses proches... ? Je préfère, de loin, en faire un usage raisonné, et faire le nécessaire pour ne pas couri…

Que faire de son contenu ?

Image
Le blogging permet de partager des lectures que l'on juge intéressantes, des opinions ou des idées novatrices par exemple. Les personnes qui se chargent d'écouter les conversations dans le but de créer un nouveau service/produit s'appuient (en partie) sur ces contenus générés.

Qu'en est-il de la personne qui souhaite proposer des services en community management aujourd'hui? En faisant une recherche rapide sur Google, sur Twitter ou en s'abonnant au fil rss "community management", on peut aisément voir que pas mal de personnes s'y intéressent. Dans le même temps, cela donne une certaine visibilité sur les trajectoires prises.

A notre niveau, le blogging sert aussi à mettre en forme ce qui résonne le plus dans nos têtes, à utiliser notre voix; encore mieux, si c'est celle-ci est singulière et remarquable.

A partir de ce contenu, il y a aussi des ouvertures et des activités que l'on peut explorer. Un billet peut servir de détonateur.

6 exemp…

Les 5 meilleures façons d'utiliser Twitter pour votre recherche d'emploi

Une nouvelle traduction, cette fois d'un article paru sur Social Media Today, sur la manière d'utiliser Twitter dans le cadre d'une recherche d'emploi.

Twitter peut être un formidable outil, à ajouter dans votre boîte à outils "recherche d'emploi". Voici 5 façons de tirer le meilleur parti de celui-ci.

1. Suivez et lisez les experts de la recherche d'emploi. Tout au long de la journée, vous pourrez bénéficier d'excellentes idées, de conseils, de pistes, d'actualités, d'articles informatifs, et de bonnes pratiques. Utilisez le répertoire Twellow Emploi & Carrières; Recherche d'emploi pour trouver d'autres personnes intéressantes à suivre. Vous y trouverez beaucoup de conseils pouvant vous être utiles... C'est garanti.

2. Recherchez pour les postes diffusés. Utilisez la fonction de recherche de Twitter pour identifier les #jobs ou TwitterJobSearch pour trouver des postes ouverts qui ne sont pas nécessairement proposés dans les …

Replacer la générosité dans le travail et dans nos interactions quotidiennes - #linchpin

Image
C'est fait! Je me suis procuré le livre Linchpin Vendredi dernier avec pas mal de points d'analyse intéressants, et notamment l'exploration du concept du don, de l'exceptionnel et de la place de la générosité au travail.

Il existe peu de différences entre faire des dons et les différentes activités (création/partage de contenus, contributions en ligne comme dans la vraie vie, etc...). Le fait de le faire sur la durée (sans attentes financières et par passion) et d'interagir avec les personnes est une excellente expérience humaine. Il y a pas mal de personnes qu'on n'aurait jamais rencontré, mais l'état d'esprit du don combinée aux leviers que sont les médias sociaux est une perspective intéressante.

Dans un monde de l'entreprise où les process sont présents et utiles, une trop forte régulation et une standardisation peut aussi empêcher ces formes de générosité pour se contenter de la norme.

Cela paraît être un concept tout à fait simpliste, mai…