Pages

dimanche 11 juillet 2010

Des gestes simples pour remettre les valeurs humaines aux devants

Des attitudes et des gestes anodins ont toute leur valeur, tels que dire "Bonjour!", la manière dont on répond à un e-mail, au téléphone, la disponibilité pour donner des coups de pouce, l'humilité, l'écoute, etc...

Plus les choses sont complexes (comme mettre en place une stratégie par exemple), plus on en accorderait de l'importance. Cependant, je suis convaincu que c'est dans les choses les plus simples que l'on gagne.

Dans le cas de la marque employeur, il y a un bon focus sur les managers (top et middle), mais qu'en est-il des autres collaborateurs ?

La co-responsabilité de l'ensemble des collaborateurs est réelle, et les gestes simples/humains donnent une couleur à l'ambiance.

De même, pour la communication interne où une approche top/bottom est tout sauf un dialogue; et il convient de ne pas s'arrêter au marketing pour parler de bidirectionnalité.

La négligence est difficilement mesurable mais elle impacte négativement les performances en engagement.

Engagement. Engagement. Engagement.

Etre proactif, donner envie d'interagir, prendre le temps d'écouter, de s'écouter et donner de l'importance à l'humain ainsi qu'aux gestes les plus simples, sont autant de points cruciaux lorsqu'on parle de marque employeur.

Chris Brogan a une excellente réflexion dessus, à travers un billet intitulé "Earn Your GED", où il suggère un passage du service client à l'expérience-invité. Et en interne ? L'idée de voir les collaborateurs comme des invités à qui l'on souhaite faire vivre d'excellents moments est aussi une manière de remettre les valeurs humaines aux devants.

Aucun commentaire: