Pages

jeudi 1 juillet 2010

Replacer la générosité dans le travail et dans nos interactions quotidiennes - #linchpin

C'est fait! Je me suis procuré le livre Linchpin Vendredi dernier avec pas mal de points d'analyse intéressants, et notamment l'exploration du concept du don, de l'exceptionnel et de la place de la générosité au travail.

Il existe peu de différences entre faire des dons et les différentes activités (création/partage de contenus, contributions en ligne comme dans la vraie vie, etc...). Le fait de le faire sur la durée (sans attentes financières et par passion) et d'interagir avec les personnes est une excellente expérience humaine. Il y a pas mal de personnes qu'on n'aurait jamais rencontré, mais l'état d'esprit du don combinée aux leviers que sont les médias sociaux est une perspective intéressante.

Dans un monde de l'entreprise où les process sont présents et utiles, une trop forte régulation et une standardisation peut aussi empêcher ces formes de générosité pour se contenter de la norme.

Cela paraît être un concept tout à fait simpliste, mais au fond il tourne autour de grands sujets tels que les valeurs et l'humain avant tout. Le concept de l'homme-machine et certaines terminologies employées (main-d'oeuvre, force de travail, etc...) ne sont pas en phase avec les notions de générosité et de don.

Même le terme "Ressources Humaines" mériterait une remise en question, tout en comprenant bien évidemment que ce terme est le plus souvent utilisé par habitude.

Les ressources sont dépourvues d'émotions et certaines organisations continuent de cultiver un leadership autoritaire/militaire (générateur de stress), une lutte pour le pouvoir, une superficialité des relations en interne et une intelligente hypocrisie en soignant sa vitrine pour mieux séduire sa clientèle.

Aucun commentaire: