Travailler gratuitement: une utopie ?

Parmi toutes les activités extra-professionnelles, quelles sont celles pour lesquelles nous sommes payés ? Quelles sont les mission exactes ?

Quand on regarde les ebooks réalisés, les articles écrits pour épauler un contact, etc... nous recevons rarement une rémunération directe.

La notion de travail serait multiple et ne se limiterait pas à une relation Employeur/Employés. Charlie Hoehn avait publié une présentation il y a 2 ans, sur les avantages du travail gratuit/volontaire pour les jeunes diplômés (voir à partir de la slide 13):

Bien entendu, ces activités ne constitueraient pas la base-même mais resteraient dans la zone des extra (et ne prendraient pas énormément de temps). Ceci est aussi à relier avec cet article sur la vision simultanée plutôt que séquentielle dans le développement de carrière. Nous pouvons être en poste, mais rien n'empêche d'explorer d'autres horizons, de participer à d'autres projets collaboratifs. Le fait de s'investir sur ces petites activités (sans forcément attendre de compensation financière) donne une meilleure visibilité sur les besoins en compétences et la possibilité de faire des rencontres très positives.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Comment introduire la démocratie au travail ?

117 annonces d'offres d'emploi et de recrutement originales

Art, portraits et création de contenus