Pages

lundi 9 août 2010

Interview de Genaro Bardy, Directeur du Développement International chez Event International

Bonjour Genaro, peux-tu te présenter en quelques mots?

Bonjour Lilian, je travaille pour Event International, une agence d'événementiel et de RP, où je dirige le développement international du Salon du Chocolat - "plus grand événement mondial dédié au chocolat".

Nous avons 16 événements dans 9 pays et continuons une croissance soutenue pour faire profiter au plus grand nombre du travail d'artisans chocolatiers.

J'ai passé mes premières années professionnelles en agence de communication éditoriale ou de communication institutionnelle / RH.

D'où t'es venue cette passion pour le blogging ? Pour le chocolat ?

Je suis tombé dans le blogging en compilant des pubs de recrutement sur un blogspot. J'allais arrêter quand Alain Gavand, un autre blogueur RH m'a cité dans un billet. J'ai pris conscience que j'étais lu, ce qui me semblait très curieux.

L'étape suivante fut ma sortie du marché RH. Je me suis mis simplement à écrire ou partager sur les nouveaux médias ou la communication, et j'y ai pris goût. Autant pour le développement personnel que pour la qualité des rencontres que cela m'a permis.

Pour le chocolat, je suis tombé dedans il y a 2 ans en rejoignant l'aventure exceptionnelle du Salon du Chocolat. J'appréciais le chocolat de qualité, mais je suis maintenant devenu très exigeant après avoir rencontré les meilleurs patissiers ou chocolatiers de nombreux pays.

Quels conseils de carrière donnerais-tu aux candidats aujourd'hui ? Aux personnes en poste ?

Je pense être mal placé pour donner un quelconque conseil. J'ai souvent changé, par opportunité ou contrainte. Mais j'ai toujours exercé avec passion.

Je crois qu'il n'y a aucun secteur ou métier qui devrait nous arrêté. Du moment que le plaisir est là, je suis persuadé qu'une volonté indéfectible donne toujours des résultats. j'avais d'ailleurs écrit un post à ce sujet : http://www.narominded.com/2009/02/dream-job-personal-branding/

J'ai toujours plus ou moins procédé comme cela, et cela m'a réussi.

Tu suis aussi les débats autour de la communication RH, et plus spécifiquement ceux de la marque employeur. Quelle est ta vision dessus ?

Je crois que la marque employeur fait partie du capital marque des entreprises et qu'elles sont nombreuses à en avoir pris conscience. Je vais enfoncer quelques portes ouvertes, mais cette notion a de moins en moins d'importance aux yeux des jeunes diplômés, en dehors de quelques employeurs de référence.

Malgré la situation économique actuelle, les candidats sont toujours gagnants sur le long terme avec l'inversement de la pyramide des âges. Ils ont donc potentiellement le pouvoir dans les négociations en situation de pénurie de talents.

Les jeunes populations ont des aspirations très différentes de ce que l'on a pu nous-même connaître en arrivé sur le marché de l'emploi. Mais pour ça, Benjamin Chaminade en parle beaucoup mieux que moi.

En France, le marché de la communication RH est un marché sclérosé, essentiellement à cause du cadre juridique. En n'incluant pas dans la loi sapin l'achat d'espace pour le recrutement, on continue à voir sur ce marché les travers qu'avaient à l'époque les agences de pub traditionnelle : arrangements avec les supports, mensonges sur les coûts réels des campagnes et les marges.

Cela dévalorise la création, dénature le métier, et le met en danger face aux bouleversements actuels des nouveaux médias.


A quoi ressemblerait le recrutement dans 3 ans?

Ce ne sera pas très différent. L'utilisation de réseaux sociaux professionnels va s'accentuer. Le recrutement est d'ailleurs la principale raison d'utiliser ces réseaux, pour 60% des candidats comme des employeurs.

A côté de réseaux sociaux généralistes type Linkedin ou Viadeo, apparaissent des réseaux sociaux "verticaux", dédiés à un métier, une profession, un secteur, comme par exemple Luxury Society. Chacun utilisera les spécificités de l'un et de l'autre : la profondeur du réseau d'un côté et la spécialisation de l'autre.

Je pense que nous avons déjà commencé la lente descente vers les abysses de l'oubli pour les job-boards traditionnels. Sans innovation majeure, ils ne survivront pas à part 2 ou 3 gros.

Où peut-on se connecter à toi ?

Sur mon Blog : narominded.com auquel je vous recommande de vous abonner http://feeds.feedburner.com/narominded :)

Je tiens une veille, et le meilleur moyen de la suivre c'est sur ce flux : http://www.google.com/reader/shared/genarobardy

Elle est également reprise sur mon compte twitter : @Naro

Et bien sûr mon compte Linkedin : http://www.linkedin.com/in/genarobardy

1 commentaire:

fbrahimi a dit…

Ravie de lire l'interview de Genaro Bardy. Lui, qui a pour habitude d'interviewer. D'autant que nous partagions une particularité: une origine RH doublée d'une passion pour les réseaux sociaux. Un joli cocktail :-)
J'aurais aimée en savoir plus sur SON activité dans le "chocolat": par gourmandise...non... pas curiosité ;-)