Pages

vendredi 6 août 2010

Plus loin que les blogs

Google Reader, Netvibes ou autres, voilà l'endroit où se fait la veille. Twitter prend (ou a déjà pris) une place importante chez certains, les bloggueurs tweetant leurs articles sur cette plateforme. Il s'agit d'avis de spécialistes, de personnes apportant un angle de vue, des astuces face à une problématique.

Ce qui est tout aussi important et manquant, c'est l'écoute en offline lors de conversations en face-à-face et sur certains éléments qui composent la présence web/numérique (comme les forums sur Linkedin ou Viadeo par exemple). C'est aussi ici que se trouve la nécessité de suivre quelques hubs, quelques groupes riches.

Toutes les personnes n'ont pas forcément le temps d'alimenter un blog, mais autant (si ce n'est plus) d'idées intéressantes sur un sujet donné par exemple. Et ce serait souvent le cas pour les dirigeants et autres cadres supérieurs. Il convient de reprendre l'échelle de Charlene Li (voir sa première version ci-dessous) qui liste les différents profils que l'on peut trouver.


De même pour Twitter et les autres sites de microblogging. Et si l'on excluait les "tweets avec lien" (-filter:links) dans les requêtes et en conservant simplement les mots-clés pour avoir de vraies discussions entre les personnes.

Prendre en compte les différents points du prisme (comme le met en avant Brian Solis) donne un aperçu plus élargi et sûremement plus riche.

Aucun commentaire: