Pages

mardi 28 septembre 2010

Faire vivre sa voix et la faire évoluer

Il y a du contenu partout sur le web. Les outils d'édition et de partage sont disponibles pour ceux qui veulent les utiliser. Et quelques fois, surtout lorsqu'on fait de la veille, il y a cette masse, ces informations qui vont dans tous les sens et une journée toujours limitée à 24h.

Depuis, je me suis largement deconnecté de mon Google Reader depuis plusieurs mois, et cela fait un grand bien.

Les outils nous proposent d'ajouter des fils rss sans limite mais la discipline est primordiale pour saisir l'essentiel.

Il est toujours aussi important d'entendre les voix d'autres passionnés et étudiants sur un sujet, pour saisir les perceptions autres et reconnaitre leur contribution. Cependant, cela ne devrait pas se faire au détriment de notre propre voix. Celle nourrie par nos expériences personnelles/professionnelles, notre vision, nos valeurs et nos passions. C'est aussi une question d'équilibre et d'indépendance intellectuelle.

(Credit photo)

1 commentaire:

Cédric a dit…

Merci pour ce rappel - je comprends de ce post que vous recommandez de privilégier la qualité à la quantité en applicant une certaine autodiscipline - mais vous ne précisez pas la pratique en question. J'ai cru comprendre que vous parliez de se focaliser uniquement sur les meilleures sources et éviter le gavage d'information. Est-ce bien la teneur de votre message ?