Pages

mardi 19 octobre 2010

Spirale descendante et loi des séries #emploi

Les trois derniers entretiens se sont moyennement bien passés. On voit quelques autres amis rapidement trouver des postes, on commence à se remettre en question et à se convaincre que l'on entre dans une spirale descendante.

Ceci est une situation temporaire et de transition si l'on fait les efforts suffisants.

Se donner l'habitude d'identifier les éléments positifs et ceux à améliorer est un premier point. Pas uniquement les aspects moins positifs car on peut renvoyer des signaux pessimistes (dans le discours et la communication non-verbale). On a la possibilité de prendre des decisions et d'orienter des actions en fonction de contraintes connues. On se met ainsi dans une optique de développement en procédant par iteration. Penser bêta.

Réussir du premier coup est une excellente chose. Cependant, il est préférable de se fixer des objectifs intermédiaires et réalistes.

Si l'objectif initial est trop ambitieux, le diviser en plusieurs morceaux, pour avoir une série de petites victoires et s'offrir une récompense lorsqu'ils sont atteints. Penser à contribuer, à donner aussi, bien que l'on soit en posture de demande. Savoir que l'on a vraiment quelque chose à apporter et que la période de transition n'est pas une forme de dévalorisation. C'est (en partie) aussi ici que le fait d'exprimer sa voix importe, de traduire cela sous forme d'activités gagnantes, pour interagir avec les personnes et explorer des synergies potentielles.

Quelle(s) problématiques vous intéresse(nt) ? Cela correspond-il à vos valeurs ?

Quel est votre positionnement sur le sujet et quel rôle souhaitez-vous jouer ?

Quelle est votre vision ? (en partie, important pour donner une petite idée sur le fit culturel)

Comment cela s'articule-t-il en termes d'activités et quels retours ?

(Credit photo)

Aucun commentaire: