Pages

samedi 25 décembre 2010

2011 : du branding au leadership ?

La question du positionnement revient souvent et celle du branding aussi (avec des arguments en faveur ou en défaveur de ce dernier pour les personnes). Nous savons que les outils actuels sont de vrais leviers s'ils sont associés à des objectifs clairs... mais lesquels ?

S'ils vont dans la logique d'un positionnement et d'une communication classiques, on ne se libère pas tout aussi facilement de la chambre d'écho. En fait, la question du leadership serait CENTRALE.

Le centre du leadership du MIT partage une approche que je trouve très intéressante. Selon les personnes en charge des recherches, on passerait d'un "Command and Control" à un "Cultivate and coordinate" (voir ci-dessous) :


Ainsi, pour les quatre points, on aurait :

- sensemaking (comprendre le monde actuel et ses contextes)
- relating (se connecter aux personnes, construire des relations solides)
- visioning (partir sur la vision d'un meilleur futur)
- inventing (passer aux initiatives et réaliser)

De ce fait, l'écoute, l'empathie et la critique constructive sont trois compétences importantes pour identifier des voies potentielles de changement, qui ont (surtout) du sens et qui résonne réellement en nous.

Ensuite, qui est la bonne personne pour initier le mouvement ? Quels atouts ? Quelles contraintes ?

(credit photo)

1 commentaire:

Damien Colmant a dit…

Bonjour Lilian,

Merci pour cet article très intéressant.

Je rejoins l'idée que le leadership est central dans toute action de branding. Que ce soit individuel ou en entreprise. Une action de branding n'a du succès que si il y a une vision partagée avec le public cible.

Merci et bonne année!
Damien Colmant
Éveilleur de potentiel