Pages

mardi 7 décembre 2010

Comment Samsung a profité du bad buzz autour de la sortie de l'iPhone 4

Quand une société fait face à un bad buzz, ses concurrents ont tout intérêt à réagir rapidement, mais en toute intelligence. Sans en faire trop, ni trop peu. C'est ce qu'a fait Samsung, à la suite de la sortie de l'iPhone 4.

Petit rappel des faits : en juin 2010, la marque à la pomme sort la nouvelle génération de son smartphone. Oui, mais voilà, il y a quelques problèmes de réception. Samsung, qui sort quasiment au même moment son Samsung Galaxy S., profite de la pluie de critiques qui s'abat sur l'iPhone 4. Elle propose à plusieurs utilisateurs déçus de leur envoyer gratuitement un Samsung Galaxy S. Le succès est au rendez-vous : l'information est relayée par de nombreux blogs et sur Twitter, le nombre de fans sur Facebook double...



C'est un exemple vraiment intéressant de ce qu'il est possible de faire grâce aux médias sociaux, pour un coût minime (le prix des téléphones) et qui repose sur :
  • Une veille permanente (ceci dit, c'était difficile de ne pas savoir que l'iPhone avait des problèmes) ;
  • Une écoute et une compréhension des utilisateurs ;
  • L'apport d'une réponse originale ;
  • Et une bonne capacité de réactivité (les soucis de l'iPhone n'étaient pas prévisibles).
Ah, la viralité !!!

via

3 commentaires:

reveillon a dit…

très belle démonstration de bonne gestion des RP... opportuniste mais il fallait sauter sur l'occasion surtout face au géant et son produit quasi parfait

eogez a dit…

Oui, le terme "opportuniste" est bien choisi. :)

greedoo a dit…

ah on les voit les apple fan boy qui se sont rués sur l'iphone 4