Pages

vendredi 3 décembre 2010

Interview avec Laurent Brouat, consultant et fondateur de Link Humans

Bonjour Laurent, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis consultant et fondateur de Link Humans, une société qui fournit du conseil et de la formation sur l'utilisation des média et réseaux sociaux. Je forme notamment les cabinets de recrutement dans l'utilisation de Linkedin et conseille les entreprises dans leur stratégie Média Sociaux.

Je suis aussi intervenant en Ecole de Commerce (Bordeaux, Reims, Rouen...) sur les réseaux sociaux et bloggeur sur le Blog Pour L'emploi (Monster).

Ton blog "A Job You Love" est une vraie mine d'informations. Quelles ont été tes motivations en le lançant ? Quels retours sur le plan personnel et professionnel ?

Ma motivation était de partager mes idées et mes conseils sur le réseau et la carrière. Petit à petit, j'en suis arrivé à parler de plus en plus des réseaux sociaux qui sont une prolongation du réseau physique. En tant que professeur en Ecole de Commerce, le temps partagé avec les étudiants me donne aussi une source d'idées importante.

Sur le plan personnel, le fait d'écrire m'oblige à structurer ma pensée et j'éprouve un véritable plaisir à écrire, surtout en provoquant.


Sur le plan professionnel, j'ai trouvé mon associé à Link Humans grâce à mon blog et beaucoup de mes clients et contacts actuels sont arrivés à travers mon blog. Et surtout, j'ai développé une réputation qui m'a permis de devenir intervenant et conférencier.

Accessoirement, je l'utilise aussi pour communiquer avec mes étudiants, quand je crée des pages spécifiques avec tout le matériel du cours prêt à être téléchargé.

Tu es sur Londres depuis plusieurs années. Quelles sont les principales différences avec la France ? (dans la vie en société, en entreprise, sur le marché de l'emploi)

En France, je trouve que le marché de l'emploi est plus figé. Si tu as fait une Ecole de commerce, tu peux déjà répondre aux annonces mais si tu as fait la Fac, c'est plus dur. A Londres, la prime à l'école est moins importante, les recruteurs vont privilégier le parcours et l'expérience.

Je dirais que la principale différence que cela soit pour trouver un job, un appart, ou créer une entreprises, c'est la flexibilité.

Londres est l'archétype de la ville internationale. Je trouvais Paris internationale, mais Londres l'est beaucoup plus. De nombreuses start-up à Londres sont crées par des bulgares ou roumains, allemands, etc... Londres attire vraiment les talents de toute l'Europe.

Link Humans (dont tu es le co-fondateur) a vu le jour il y a quelques semaines. Que proposez-vous ? Qu'est-ce qui t'a poussé à créer cette structure ?

Nous proposons du conseil et de la formation sur l'utilisation des média sociaux. Avec mon associé, nous avons commencé par animer des ateliers en indépendants, mais devant le succès des formations, nous avons décidé de créer une entreprise. D'autant plus, que les demandes en formation/conseil de grandes/moyennes entreprises sont énormes et qu'ils préfèrent avoir une entreprise pour négocier devant eux que 2 indépendants.

La grande différence par rapport à une agence de Pub/Comm est que nous ne gérons jamais la page ou le compte d'un client, mais nous cherchons à les développer ensemble. Si le client nous demande de gérer pour lui, nous le renvoyons vers les agences (je ne crois pas aux Communautés/Média Sociaux gérés par un tiers!).

Quelles sont tes différentes présences (web) ?

A part mon blog, je suis aussi contributeur sur le blog pour l'emploi de Monster, et sur le blog de Link Humans.

J'ai un compte twitter @LaurentBrouat où je n'écris qu'en Français et un compte Facebook pro où je partage en anglais.

Aucun commentaire: