Pages

vendredi 24 décembre 2010

La communication directe appliquée à Linkedin Signal

La première version de Linkedin Signal ne permettait pas d'interagir, de commenter, ni de voter pour du contenu. Maintenant, ceci est rendu possible et marque une avance considérable pour Linkedin ! Ceci prouve une nouvelle fois sa force de frappe en termes d'innovation.

Cela valorise le contenu que l'on crée (engagement proactif) et permet d'identifier ceux qui nous intéressent pour entrer en contact au final (engagement réactif). On reprend ainsi le principe d'une conversation classique avec un(e) initiateur(trice) et plusieurs participants. Linkedin offre ainsi un moyen plus conversationnel pour entrer en contact avec les personnes. On le fait sur une échelle mondiale sans limitation géographique. Ceci est à mettre en lien avec les évolutions des formes d'organisation virtuelle (utile pour s'appuyer sur des expertises locales par exemple).

Ceci revient aussi à valoriser la combinaison Linkedin/Twitter et une présence web (professionnelle) minimale sur ces 2 réseaux. Plus loin, cela facilite le sourcing et donne accès au pool international de talents. L'aspect conversationnel et les divers contenus enrichissent ainsi la pré-qualification.

Ceci n'est qu'un exemple d'usage parmi d'autres. Lesquels avez-vous testé avec Linkedin Signal ?

Aucun commentaire: