Pages

mercredi 23 février 2011

Avoir une vue panoramique lorsqu'on candidate à un poste

Entretien téléphonique ou physique prévu ! Bonne nouvelle. C'est l'occasion de passer une première étape et de valider quelques premiers points pour le recruteur.

S'il est certain qu'avec Internet on peut accéder à pas mal d'informations concernant des employeurs potentiels, la question de la priorité et de l'essentiel demeurent. Comment éviter de se noyer dans la masse d'informations ? Lesquelles sont indispensables, lesquelles sont secondaires ?

Vous l'avez sans doute deviné, il nous faut une vision puis une démarche pour faire face à la complexité. Dans le cas contraire, on prend plusieurs directions en même temps et on peut perdre de l'énergie précieuse.

Passer de bons entretiens est quelque chose qui se travaille. On peut ainsi s'améliorer avec la pratique, tout en sachant que chacun d'entre eux gardent leur spécificité en fonction des attentes de l'interlocuteur. Et cela ne concerne pas uniquement les candidats actifs mais aussi les passifs (ceux étant en poste et en veille plus ou moins intense à la fois). Voici la démarche que j'utilise :


5 éléments composent ce schéma en triangle :

- soi (parcours professionnel, compétences transférables, projet professionnel, vision, motivations, atouts distinctifs)
- le marché (maturité, concurrence, environnement)
- l'entreprise (culture, mission, objectifs, positionnement)
- le poste (responsabilités, compétences-clés, quelques scénario de mises en situation réelle)
- quelques produits et services

Pourquoi tous ces points ? Car on voudra toujours en savoir un peu plus sur vous (soi), sur votre connaissance du marché, de l'entreprise pour laquelle vous souhaitez collaborer (intérêt) et des "exigences réelles" du poste.

(crédit photo)

Aucun commentaire: