Pages

mardi 15 mars 2011

A la recherche de déclencheurs pour grandir

Que recherche-t-on en surfant sur le web ? En participant à une conférence, un barcamp ? En lisant un livre ? En discutant avec une ou plusieurs personnes ? En regardant une vidéo ou encore en écoutant un podcast ? L'état d'éveil, la curiosité et l'esprit d'ouverture nous permettent de saisir ce qui n'est pas forcément visible.

Ken Blanchard, célèbre auteur de livres "business/développement personnel" tels que "Le Manager Minute" ou encore "L'Entrepreneur Minute", part du principe que les discussions les plus importantes sont souvent très courtes.

Au bout du compte, pour ce qui est du sentiment d'avancement/de progression, les déclencheurs révèlent, donnent une énergie émotionnelle et un sursaut de motivation.

Malheureusement, l'isolement y bloque l'accès. Si l'on parle de sérendipité, le chemin ne s'arrête pas à la découverte. Le mieux serait d'avoir cette dernière servant de déclencheur pour renforcer une trajectoire, continuer à se développer.

Les anglo saxons parlent plutôt de "triggers" ou de "a-ha moments", de moments de clarification instantanée sur un sujet et d'une énergie permettant d'ouvrir des portes, de passer à un autre stade, d'aller vers le changement.

Lors d'une rencontre-débat avec un psychanalyste il y a de là 6 ans, une idée m'est restée jusqu'ici : celui de croissance par crise. Loin d'exprimer et de contenir uniquement des aspects négatifs, le mot "crise" vient au contraire mettre en relief l'aspect exceptionnel et disruptif, ainsi que l'amplitude de l'impact (en fonction de nos perceptions, de nos expériences, de notre personnalité).

"Suite à un échange avec Nicolas, j'ai décidé de ..."

"Suite à un tweet de Véronique, j'ai décidé de ..."

C'est aussi pour cela qu'il est dommage de passer trop de temps sur le web, au détriment de l'offline. C'est un peu comme se priver d'opportunités de tomber sur des déclencheurs capables de nous dynamiser, de nous éclairer et de nous faire changer de chemin (pour le meilleur).

Pour ma part, par exemple, j'ai lu "La Vache Pourpre" de Seth Godin en 2005 et ce livre m'a servi de déclencheur à 100%. Cela m'a prouvé qu'il n'y a pas qu'une seule manière de faire les choses, que rechercher la case "Innovation" est en fait la solution la plus sûre. Par ailleurs, son blog est une véritable richesse pour les personnes qui "justement" recherchent des déclencheurs et qui souhaitent être challengés.

Donc, de la sérendipité oui (puisqu'on découvre les pages au fur et à mesure pour un livre par exemple).

Dans l'ensemble, l'idéal serait que ces découvertes servent de déclencheurs.

(crédit photo)

2 commentaires:

Msebastien a dit…

Hello la joyeuse équipe du projet Doppelganger.

Comme exprimé en DM sur Twitter, c'est toujours un réel plaisir de découvrir vos billets autant pour l'angle choisi que pour vos qualités rédactionnelles et communicationnelles.

Elles sont complémentaires à ma vision du monde et me permettent de grandir.

En complément, la chance ou l'art de se créer des opportunités repose sur quelques fondamentaux d'après les professeurs enseignants en MBA :

1 - La chance est une compétence
2 - La chance est une compétence qui se travaille

http://0z.fr/vAhBr

De plus, comment favoriser cet instant déclencheur ? quel est l'environnement ? une proposition de solution qui n'est qu'une des solutions :

"Il n'y a pas une méthode unique pour étudier les choses" Aristote

Comment apprend-on aujourd'hui ?

De manière formelle et informelle et cela que ce soit individuellement ou collectivement. Or ce fameux informel (80% du temps et en dehors des formations en présentiel, en ligne ou mixte et des actions de coaching) se fait quand un professionnel a besoin de mieux réussir un travail. Pour cela, il dispose aujourd'hui de :

- Ses collègues, ses amis, ses relations, etc....

- Les supports numériques (Google - Blogs - Réseaux Sociaux - Wiki - Guides des bonnes pratiques - Tables des connaissances, etc...)

- Les supports papiers (Livres - Presse professionnelle - Presse spécialisée, etc...)

- etc...

Merci à la joyeuse équipe d'être généreuse dans ces billets

A plus

Lilian Mahoukou a dit…

Un grand merci pour ton message Sébastien ! A très bientôt :)