Articles

Affichage des articles du avril, 2011

Lancement de l'initiative HATS Lyon : barcamps sur le recrutement relationnel et culturel

Image
Dans la même dynamique "locale" que les MeetFridays, un mouvement HATS Lyon se construit graduellement avec pour but d'organiser 1 à 2 non-conférences/barcamps par an autour du recrutement relationnel et culturel.

Sur ce blog, nous vous parlions de l'acronyme H.A.T.S (Hire for Attitude, Train for Skills) à travers un billet. Il serait encore plus stimulant d'approfondir notre exploration de ce sujet et de manière collaborative, ouverte.

Pour en savoir plus, voici le billet d'introduction et le lien vers la page Facebook HATS Lyon.

Excellent weekend à tous !


(crédit photo)

Le CV Facebook d'Augustin Duval

Image
Il fallait y penser, il l'a fait ! "Il", c'est Augustin Duval, jeune créateur de sites Web. Son CV en ligne a tous les traits d'un profil Facebook : http://www.iwebya.fr/CV/ Pas mal du tout, non ?

Il y a un an, Altran organisait un JobRoulette

Souvenez-vous, il y a quelques mois, le groupe Altran avait lancé une initiative originale, l'Innovation Week, pour recruter en ligne des candidats. A quelques semaines de la seconde édition (qui se déroulera du du 16 au 27 mai, soit une semaine de plus que la précédente édition), je vous propose une interview de Julien Esposito, Directeur du Recrutement et Image Employeur depuis 2009, chez Altran. L'occasion d'en savoir un peu plus sur le dispositif, et notamment sur JobRoulette (non renouvelé cette année).

Pouvez-vous vous présenter rapidement ?

Je suis Julien Esposito, j’ai 32 ans, j’ai rejoins le Groupe Altran en 2003 en tant que Responsable des Relations Ecoles. Nommé Directeur du Recrutement et Image Employeur en 2009, j’ai pour principales missions de piloter les actions de recrutement, les relations écoles en France et en Europe, le grand événementiel, le sourcing, les stratégies de e-recrutement et la gestion de l’image employeur notamment sur les médias sociaux...

Et le CV vanille dans tout çà ?

Image
Pour le CV papier, il convient de soigner la présentation, d'aérer, de mettre les bons mots-clés et d'être très clair. De même pour les profils Viadeo, Linkedin, DoYouBuzz, etc...

Régulièrement, nous avons une vague de CV créatifs et plus ou moins réussis.

L'exploration du CV est au coeur du processus de recrutement de la majorité des entreprises.

Néanmoins, le CV ne laisse pas de places à la voix du candidat (cas des profils atypiques) et une organisation peut passer à côté de profils tout à fait intéressants en ne se basant que sur des critères de sélection (rigides).

Du coup, côté candidats, on a tendance à penser que le CV est LE sésame pour se donner le maximum de chances (d'où les tentatives de buzz aussi). Ceci est en partie vrai mais ne résout pas totalement l'équation.

Au fond, le CV est un support de synthèse et de promotion. Si l'on fait l'analogie avec le secteur marchand, l'idéal est d'avoir la bonne attitude, un produit/service bon et …

Travail à distance, télétravail : éviter l'effet Crusoé et le gaspillage de talents

Image
Web 2.0, entreprise 2.0, télétravail, travail collaboratif, tous ces mots-ci peuvent faire "rêver" les entreprises. Ils représentent l'image de la modernité, mais à quel prix ?

L'effet Crusoé se caractérise par un isolement du collaborateur alimenté par un espoir trop important porté sur les outils par l'organisation, et une absence de stratégie d'engagement en interne.

Tout comme pour les médias sociaux et le marketing, un rush sur les technologies (et donc une réflexion-piège organisée autour des outils) peut être à l'origine de décalages dans le résultat en aval. Une capacité technique ne se traduit pas automatiquement par un niveau de performance élevé. Avoir une approche intégrée et dosée suppose de préparer le terreau avant de planter les graines.

Avec de nouveaux modèles d'organisation, de nouveaux designs possibles pour les structures, la virtualisation du travail est une option valable. Seulement, il convient d'avoir une vision globale, d…

Utiliser la facilitation graphique pour animer un réseau social d'entreprise

Image
Et si les nouveaux animateurs de communautés internes étaient aussi amateurs de dessin, de croquis, de pensée visuelle ?

Nous évoquions le concept de facilitation graphique utilisé lors du Linchpin Day. Le but étant de résumer les différentes contributions et directions sur une seule page et de manière très visuelle.

Pour le sujet des réseaux d'entreprise, des plateformes telles que Yammer, Socialcast, SocialText ou encore Podio, un certain contenu est produit. Ce dernier tourne autour de problématiques directes et liées à l'activité de l'organisation, ou bien de centres d'intérêt périphériques, de trajectoires potentielles.

C'est là où l'idée de penser "communautés" ne convient pas à un département ou un groupe de personnes. C'est un état d'esprit qui devrait faire partie de la culture de l'entreprise (avec, bien évidemment, différents niveaux de maturité et d'engagement).

Dans le cas d'un partage intense en interne, les nuages de…

Aujourd'hui, pourquoi Twitter ?

Image
Un des éléments très positifs du Follow Friday est que l'on se met à suivre des personnes intéressantes. En termes de veille, nous avons le choix entre :

- suivre le fil rss d'un blog
- directement recevoir les différents billets dans sa boîte e-mail
- sélectionner un pool de mots-clés
- suivre des personnes avec leurs présences digitales (Twitter en l'occurence)

Examinons le dernier cas. Suivre des personnes. Pourquoi le faire ?

Avant la vague des médias sociaux, les blogs et les sites web statiques constituaient presque les seuls éléments de présences digitales. Il était donc important de suivre le fil rss ou de s'abonner à la newsletter pour recevoir le tout par e-mail.

Aujourd'hui, en parallèle des poussées d'innovation technologiques, nous avons des présences digitales plus étendues et plus développées; dépassant largement le blog et/ou le site web statique. Certains y créeront du contenu, d'autres les organiseront ou seront plus spectateurs.

Il y a d…

Prendre conscience n'est qu'une première étape

Image
Je n'ai pas le temps de bloguer. Je n'ai pas le temps de lire. Je n'ai pas le temps d'aller à cette conférence, etc... tout cela ne sonne-t-il pas comme des excuses ?

Il est clair qu'on ne peut pas dire "Oui" à tout (en fonction du sens soutenu et des disponibilités en temps).

Se rendre compte d'une situation urgente, et d'un besoin de changement, est une étape importante mais demeure primaire. Quelles réponses et actions successives y associer ?

Le problème avec les excuses est que l'on peut les empiler et les empiler. Mais jusqu'à quand ? En prenant acte, en choisissant de lancer telle ou telle initiative en priorité (sur une petite échelle et durablement), on va semer et se donner les moyens d'ouvrir des portes.

On peut, par exemple, prendre le cas de la carrière où le travail de positionnement et de développement d'opportunités se fait de manière constante... pas au dernier moment car il réside un temps de décalage entre la p…

Affaire Renault, harcèlement et relations internes

Il y a plusieurs mois, des vidéos de James Robbins furent partagées sur ce blog avec un jeu d'animation Bad Boss/Great Boss pour parler de l'importance du leadership. En voici un exemple ci-dessous :
Bad Boss Great Boss - Darth Vader is a Bad Mentor from James Robbins on Vimeo.
Via Twitter, un lien vers un article de L'Express sur l'affaire de suspicion d'espionnage industriel chez Renault, et plus précisément l'enregistrement audio de l'échange avec un des cadres accusés (ci-dessous). Une nouvelle manière de négocier un départ ? Digne d'un interrogatoire policier, d'une défiance aiguë et d'un manque d'éthique. Harceler pour arriver à ses fins et écraser le collaborateur est le parfait contre-exemple. C'est là aussi où le H.A.T.S (Hire For Attitude, Train For Skills) a toute valeur. Il est difficile de changer les personnes.

Après cet évènement, comment restaurer la confiance et la motivation des salariés ? Comment gérer le bouche-à-oreil…

Des clients contents sont des clients plus fidèles qui achètent plus : prenez-en soin !

Image
A votre avis, que fait un client mécontent ? Il le dit, tout simplement. Sur Facebook, sur le site de la marque, sur son blog s'il en a un, sur un forum, sur Twitter... C'est plus fréquent qu'on ne le croit et les marques ont vraiment intérêt à être vigilantes, pour répondre si le moment se présente. Pourquoi ? Parce que répondre à un client mécontent, c'est lui montrer qu'on est à son écoute, qu'on s'intéresse à lui et à ses préoccupations, qu'on veut l'aider... Et surtout, c'est un client qui sera plus enclin à envoyer des messages positifs, qui peut redevenir fidèle... Il ne faut jamais oublier qu'un client content est un vrai ambassadeur de la marque !

Et une étude Harris, dédiée au secteur des vacances (mais par extension, les résultats peuvent concerner tous les secteurs), prouve ces faits :


68 % des clients ayant posté un commentaire négatif ont été contactés par la marque34 % d'entre eux ont effacé leur message négatif à l'issu…

Se lancer en indépendant, en freelance

Image
Lorsque confrontés à l'emploi, aux contraintes personnelles et à la validation de projets professionnels, être salarié pour une PME ou une grande entreprise ne sont pas les options uniques.

Je rencontre régulièrement quelques freelances qui ont décidé d'offrir leurs compétences et de se lancer autrement.

Certaines entreprises passent par le partenariat avec un freelance pour ensuite aller vers un contrat de travail classique (pour tester un nouveau projet, ou encore pour des raisons budégtaires).

Dominique Dufour propose (depuis plusieurs semaines) La Minute du Freelance à associer avec le Blog du Freelance. Il s'agit de séries de conseils uniques disponibles en format audio. Voici le dernier intitulé "Sortez de chez vous" :


Ceci est aussi à mettre en lien avec la solution Proteus explorée par Jay Block, où il s'agit d'avoir plusieurs flux de revenus et d'embrasser une certaine simultanéité (en rupture avec la linéarité traditionnelle connue). Ainsi,…

Zoom, présences digitales et e-réputation

Image
Quelle situation initiale avant d'utiliser des médias sociaux ? Quels points forts et quels points d'amélioration ? Pour les organisations comme pour les personnes, les aspects intrinsèques demeurent la base. Par exemple, si aucune initiative de reconnaissance des salariés fait partie de la culture, une utilisation d'un intranet social ne fera pas de miracles si les mêmes habitudes sont transposées (dans un différent espace).

GIGO (Garbage In, Garbage Out) est l'acronyme le plus parlant et applicable à plusieurs domaines. Ce qui est réalisé en amont importe et a un impact sur l'aval. Logique. Cependant, les prémices d'une mauvaise exécution ou d'un aboutissant médiocre ne font pas toujours l'objet d'une focalisation poussée.

Avec les technologies digitales, on passe sur un autre espace et on a l'impression de faire un zoom. C'est pour cela que le travail de base et de fond, importe plus que toutes les formes de suivi de mode ou de tendance.

Reppler : scannez votre profil Facebook

Image
Le but de Reppler est le suivant :
"We are here to help you keep your Facebook image clean and safe."Commet ça marche :
"Right now, we are scanning your Facebook Wall. This could take a minute or two. When the scan is complete, your results will be shown."
Le résultat est une page avec 4 grandes catégories :
My impression (l'impression que vous donnez)
My inappropriate content (les contenus inadaptés)
My information (les informations)
My Privacy and Security Risks (les risques en terme de vie privée et de sécurité)Ce n'est pas indispensable de le faire, mais ça donne une idée. Pas mal aussi pour les formations qu'on peut donner auprès de jeunes.

Interview avec Grégory Palayer, Responsable Nouveaux Médias à l'EMLYON Business School

Image
Bonjour Grégory, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Bonjour Lilian.

J'évolue dans le monde du web depuis 1999 depuis 2 perspectives complémentaires : éditeur et entrepreneur.

Je suis tout d'abord Architecte Internet pour de grandes entreprises : j'ai travaillé pour l'Olympique Lyonnais, Babolat, Mérieux, et EMLYON Business School actuellement.

Les principales missions qui ont pu m'être confiées : élaboration et mise en oeuvre de la stratégie digitale, optimisation des performances webmarketing et e-commerce, pilotage de projets web et communautaires.

En parallèle, je suis Actionnaire et Administrateur de l'éditeur de webiciels Novius.

Quels sont tes projets actuels ? Quelques illustrations ?

En ce moment, je travaille à la mise en place d'une plateforme très innovante pour les Diplômés d'EMLYON Business School.

En plus d'enrichir et dynamiser les services qui sont proposés, nous allons mettre en oeuvre une solution communautaire complète perme…

Les dangers de Facebook, par le petit chaperon rouge

Image
Une video très simple à comprendre, même si elle est en anglais, sur les dangers et les risques de Facebook (on aurait toutefois aimé que la morale soit un peu plus élaborée). Pour les jeunes, et les moins jeunes.



via

Où en êtes-vous dans vos Chromercices ?

Image
Aujourd'hui est le 1er Avril et çà bouillonne de créativité sur le web. C'est l'occasion d'avoir un jour plus détendu au travail ou chez soi. Une petite sélection aujourd'hui, via l'équipe Google Chrome. N'hésitez pas à partager la vôtre dans les commentaires :) Excellent weekend à tous !

Les producteurs de vin aussi doivent faire attention à leur e-réputation

Image
Voici une interview instructive du François Druel de FD Conseil, réalisée par vititv à l'occasion du forum Wine 3.0 organisé par l'Esa d'Angers. Au départ, cette vidéo s'adresse plutôt à des producteurs de vins, mais en fait elle peut très bien s'appliquer à d'autres secteurs.
François Druel répond à plusieurs questions : comment gérer son e-réputation ? Comment la contrôler ? Sur quels réseaux miser et pourquoi ? Faut-il avoir peur des blogueurs ? Utiliser les médias sociaux, qu'est-ce que ça implique au niveau logistique ?

Utiliser les médias sociaux quand on est producteur de vin est un plus. Il ne faut pas les voir, en premier lieu, comme un moyen de vendre du vin mais plus comme un outil de promotion de la marque.

Quelques morceaux choisis :
"Sur internet, le contrôle et la confiance s'inversent" (plus je veux contrôler, moins j'aurai de crédibilité)"Dans le Web 2.0, Il faut savoir se planter en beauté""Le coût d'opport…