Etre sur le web et dans la vraie vie, une question d'organisation... Et d'énergie ?

On retrouve pas mal d'informations sur l'importance du sommeil, d'en avoir suffisamment et de libérer du temps pour d'autres formes de repos.

Tony Schwartz parle de gérer son énergie (dépenses et régénérations) car c'est justement aux moments de pic que les niveaux de productivité sont intéressants.

Le fait de rajouter la couche digitale dans nos activités quotidiennes est une sacrée affaire. Pour ceux et celles agrégeant, curant ou créant des contenus (pour des buts divers), le focus est encore plus important. Online et offline sont ainsi les deux espaces-clefs.

Suffisamment dormir est un impératif simple mais si crucial. Et il n'est pas étranger, gens du web, d'être encore devant son ordinateur tard le soir. De plus, avec les médias sociaux... Point de barrières géographiques mais des fuseaux horaires différents. Ce qui fait que si l'on veut un peu surfer, échanger avec des contacts ou tout simplement collaborer, cela peut se faire aux heures les plus tardives.

Plus haut, nous parlions de régénération pour mieux supporter les charges de travail et surtout rester le plus frais possible pour exploiter sa créativité.

Ceci revient aussi à réduire les flux d'activité pour ne garder que le plus important.

La création d'énergie est un autre volet de la question. Comment vous y prenez-vous ?

(crédit photo)

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Comment introduire la démocratie au travail ?

117 annonces d'offres d'emploi et de recrutement originales

Art, portraits et création de contenus