Pages

vendredi 3 juin 2011

Un monde plus connecté est-il un monde plus liquide ?

'Cold Calling' est l'expression anglo-saxonne utilisée pour désigner les prises de contact avec des inconnus dans le démarchage commercial. Cette approche peut être déstabilisante, autant pour le démarcheur que pour le démarché.

Ce qui est bien positif avec les connexions et les outils que l'on a aujourd'hui, c'est que l'on va faire fondre la glace avant une première rencontre IRL.

Comment ?

Via du contenu, de l'ouverture et des interactions successives. Lors d'une discussion avec Benoît Descary au Media Camp Montréal de Samedi dernier, nous parlions du fait d'avoir le sentiment d'avoir un premier niveau de connaissance avec les personnes (une fois qu'on les rencontre physiquement). Les surprises se font ainsi rares et on poursuit naturellement les interactions en mode offline.

Nous avons la possibilité de rendre les choses plus fluides et les relations plus liquides, et ceci permet d'avoir une meilleure vue sur son réseau également. En effet, via un engagement affiné, on va en savoir plus sur chacune des personnes, 'mieux' proposer son aide et stimuler des connexions entre deux ou plusieurs relations par exemple (en jouant le rôle d'intermédiaire par exemple).

Evoluer dans un monde liquide permet ainsi d'aller droit au but, de donner de la vraie valeur aux personnes de son réseau, mais aussi d'accélérer ses propres projets en gardant *toujours* une dynamique Gagnant/Gagnant dans chacun des cas.

(crédit photo)

2 commentaires:

JN Chaintreuil a dit…

Pourquoi plus "liquide"? J'aurais dit plus chaude, dans un premier temps et donc simplement plus humaine!

En tout cas, je suis 100% d'accord avec toi et pourrais te citer plusieurs exemples pour étayer ton post.
Je suis un grand défenseur des médias sociaux en tant qu'initiateurs de conversations, qui bien sûr, doivent être prolongées en présentiel.

Par ailleurs, je finirais en disant que c'est comme ça que nous nous hommes rencontrés, après avoir échangé via Twitter :)

Lilian Mahoukou a dit…

Exactement Jean-Noel :) Le présentiel fait vraiment la différence, plus humain, et utile pour les candidats, les dirigeants et d'autres profils encore.