Articles

Affichage des articles du septembre, 2011

Aujourd'hui : Thema sur les nouvelles formes d'engagement des salariés avec l'Atelier BNPPARIBAS

Image
Engagement. Un terme complexe, contenant plusieurs notions à la fois. En partie : la volonté de se rapprocher, de créer un déclic émotionnel, d'influencer de manière la plus positive possible.

Aujourd'hui, il s'agit en fait d'un véritable avantage pour retenir ses talents et pour en attirer d'autres finalement (via le bouche-à-oreille des salariés actuels, témoignant de l'expérience-salarié offerte en interne). C'est un sujet qui me plaît particulièrement et je vous invite à consulter le programme de qualité proposé par l'Atelier BNPPARIBAS et à suivre les tweets via @lilianmahoukou ce matin (confirmation du hashtag asap).

Investissez dans votre carrière. Lisez des livres exceptionnels et passez à l'action

Image
Un des meilleurs investissements, peu coûteux et à rendement potentiel intéressant... l'achat de livres. On travaille non seulement son ouverture d'esprit, sa culture personnelle, mais on bénéficie d'angles de vue inédits également; de personnes ayant pris le temps d'aller en profondeur dans des interviews, de faire des recherches et des expérimentations sur des sujets novateurs.

Pour ce qui est des livres d'entreprise, le site Amazon est une excellente destination.

Petit conseil : allez sur Amazon.com, tapez les bons mots-clés et accédez à la liste des bestsellers, et revenez sur Amazon.fr pour vous procurer les livres qu'il vous faut. Autre conseil : allez sur le site 800-CEO-Read pour accéder aux listes et aux revues de lecture, puis revenez sur Amazon.fr pour effectuer les commandes.

Au-delà de l'acte d'achat, et de manière à faire en sorte que ce soit un investissement plutôt qu'une dépense, il est essentiel de comprendre le "Pourquoi&quo…

#WeirdDomino - Bill Cosby, séduction et authenticité

Image
Voici une citation intéressante trouvée sur la timeline Twitter, via Nicolas Pène qui tient un blog très intéressant. Plaire à tout le monde, au maximum de monde. Ou tout simplement être soi-même, être authentique et plaire à certains.

Le schéma est le même lorsqu'on postule à une offre, ou lorsqu'on passe un entretien, où il n'est pas rare de se voir s'éloigner de son projet professionnel au fur et à mesure du contact. Plaire pour avoir le job. Ou bien rester soi-même avec ses qualités et ses imperfections.

En lisant ce tweet de Nicolas, il était difficile de ne pas faire le rapprochement avec le dernier livre de Seth Godin intitulé "Nous Sommes Tous Singuliers" (Exit Le Marketing de Masse) aux Editions Diateino.


Il y a une telle richesse, d'un point de vue des passions, des cultures, des visions, etc... pourquoi s'éloigner de nos identités et de nos aspirations ? Pourquoi mettre notre originalité de côté ?

Ce qui est indéniable avec les plateformes…

En mode "light": 1 fois par semaine

Image
Lorsqu'il est possible, dans la semaine, d'avoir un certain contrôle sur sa charge de travail, que faites-vous ?

Que penser d'une demi-journée (de 1 à 3 h si le temps est plus restreint) en mode "light" pour se ressourcer ?

Un moment particulier pour également se mettre en pause créative, pour ralentir, laisser mûrir des réflexions lancées plus tôt; le temps de s'imbiber de contextes, d'idées compatibles et intéressantes.

L'opportunité pour ne pas se griller et conserver sa fraîcheur, son enthousiasme également.

L'évaluation de la performance du manager à travers un prisme double

Image
Le 1er Twunch Management Lyon fut une excellente opportunité pour croiser les diverses expériences et opinions. De ces échanges ont émergé plusieurs thématiques que nous traiterons alternativement sur les blog Ithaque Coaching, id-carrieres et Doppelganger. Pour plus d’informations sur la démarche, je vous invite à lire l’article d’introduction écrit par Sylvaine Pascual.

Qu’est-ce qu’un bon manager ? Qu’est-ce qu’un mauvais manager ?

La réflexion d’aujourd’hui porte sur l’appréciation et la lecture de la performance des (middle) managers à travers deux prismes : celui de la Direction et celui de l’équipe qu’il gère. L’un est-il plus pertinent que l’autre ? Est-il possible de les dissocier ?

D’un point de vue structurel, on en viendrait à privilégier le prisme de la Direction, la hiérarchie qui fixe les missions, les objectifs, le maintien dans l’emploi aussi. La mission du middle-manager est d’optimiser l’exécution de la stratégie définie sur des périmètres spécifiques (marketing, com…

Médias sociaux et chocolaterie : quels points communs ?

Image
Parmi les souvenirs d'enfance, un revient très vite à l'esprit : Charlie et la chocolaterie. Une institutrice avait particulièrement choisi ce roman par plaisir, et aussi parce que l'histoire contenue pouvait nous faire rêver.

Il s'agit avant tout d'une oeuvre sur l'émerveillement. A présent, que se passe-t-il quand la chocolaterie d'avant n'est plus ? On attend longuement un retour ou bien on cherche un substitut.

Si l'on revient à nos débats sur les médias sociaux et ses possibilités, certains praticiens en place, ouverts aux nouvelles idées (marketing, rh ou autres domaines) perçoivent une opportunité à saisir... une nouvelle et immense chocolaterie remplie de données, de listes, de profils sociaux, de connexions, de followers, de Klout, etc...

Cependant, les choses ne sont pas si simples et si automatiques que çà. Des attentes inflationnées et l'adoption d'un état d'esprit incohérent ne facilitent pas la tâche.

Les listes de contact…

Votre e-réputation et votre discours commercial : on s'en moque

Image
Classement par ci, classement par là, et on se compare à elle, lui et eux. Et quelles réactions en face si les résultats ne sont pas au rendez-vous ?

- contours de complexes ?
- perfectionnisme ?
- frivolités numériques ?
- e-reputation addict ?

Les blogs de Bertrand Duperrin, d'Anthony Poncier, de Dominique Dufour ou de Frédéric Poulet sont parmi les meilleurs exemples de générosité et de contribution à la réflexion, au mouvement collectif.

A trop vouloir contrôler son image et se focaliser sur son e-réputation, on en vient à paraître flous, à devenir évitables, de moins en moins visibles au final.



Le pire des cas est d'avoir des personnes qui sur-vendent des concepts pour s'en mettre plein les poches. Soit un focus sur son égo et sa propre personne avant tout, quitte à faire des croches-pieds discrets et à revenir avec un visage rieur pour sonner "very social".

Que ce soit un blog, un compte Twitter, Facebook, etc... ces éléments constituent des plateformes d…

Les entreprises utilisent aussi les médias sociaux pour licencier

Image
Ces entreprises ne sont pas très nombreuses, mais leur nombre augmente. Les entreprises dont je parle sont celles qui utilisent les médias sociaux pour faire du recrutement. Elles font des recherches sur les candidats, s'informent sur leur parcours, scrutent leurs activités... et décident ou non de les rencontrer et/ou de les embaucher. Elles peuvent trouver des choses qui les séduisent et les interpellent (personnalité, créativité, honnêteté quant aux qualifications...) comme des choses moins valorisantes (photos provocatrices, contenus liés à l'alcool...), d'où l'intérêt pour les candidats de faire attention. 18 % des entreprises interrogées avouent avoir embauché des candidats après avoir fait des recherches sur eux sur les médias sociaux. Elles sont par contre plus nombreuses (35 %) à ne pas avoir embauché un candidat après avoir trouvé des contenus "négatifs" sur ces sites. L'infographie ci-dessous (de Mindflash.com) explique ce qui les a motivées, d…

L'évolution du CV en 1 infographie

Image
La forme, le contenu, l'intérêt et l'utilisation du CV ont beaucoup évolué depuis sa apparition en 1482 avec Leonard de Vinci (le CV est si vieux ?) comme le montre cette infogaphie de RezScore. Pour voir l'image en grand format, c'est par ici. via

Des CV dans des packs d'eau

Quand nous recherchons un job, on a tendance à sous-estimer l'utilité des personnes qui sont les plus proches de nous : la famille ou les amis proches. Ou encore ceux d'inconnus, comme tente de le montrer l'initiative de CaféContact. Depuis 2 ans, l'association met des mini-CV dans les packs d'eau Celtic (bravo à ce partenaire). 
Le bouche à oreille peut fonctionner et déboucher sur des entretiens d'embauches voire une embauche. Vous avez en main un CV, vous n'êtes pas recruteur et en plus le domaine concerné est très différent de ce que vous faites ? Mais qui sait, quelqu'un, dans votre entourage, peut peut-être aider le candidat. Tous les moyens sont bons, pourrait-on dire pour arriver à ses fins.
Je trouve cette démarche originale et vous ?