Pages

vendredi 23 décembre 2011

Votre marque employeur : le cas du "Lipstick on a pig"

L'expression "Lipstick on a pig" est souvent employée dans la politique pour pointer du doigt, une réalité sombre que des futurs candidats essaient de dissimuler en embellissant la forme.

Pour une marque commerciale ayant des pratiques de vente non éthiques, une activité de production exploitant des enfants, et qui envoie des publicités créatives ainsi que des campagnes de RP astucieuses... nous sommes dans le cas du lipstick on a pig.

Pour un employeur qui avance avec fermeté que ses salariés sont épanouis, que ses bureaux sont ultra-créatifs et modernes, que les conditions de développement de compétences sont supérieures à la moyenne du secteur, alors que ce n'est absolument pas réel... nous sommes dans le cas du lipstick on a pig, du maquillage d'une réalité peu glorieuse.

Pour notre cas de l'employeur, et en lien avec les thématiques de ce blog, il s'agit d'accorder de l'importance au fond en priorité. Le jeu de présences externes et d'envois de message ont également leur valeur. Cela dit, aujourd'hui plus que jamais, la cohérence et l'authenticité sont des sources de fédération et d'attraction.

D'où la place cruciale des dynamiques internes, de la voix des salariés et de l'intégration continue de ces feedbacks internes. Avec ou sans accord, les salariés ont la capacité et la possibilité de faire part de leur expérience, et de pointer du doigt l'épaisseur du rouge à lèvres. Ils sont les mieux placés.

(crédit photo)

Aucun commentaire: