Articles

Affichage des articles du janvier, 2012

L'art de donner un feedback critique : un élément-clé de l'expérience-salarié

Image
(crédit photo)
Et si le feedback constituait l'un des éléments principaux d'une relation professionnelle sur la place de travail ?

Le feedback se fait souvent du supérieur hiérarchique à son "subordonné" ou entre personnes d'une même ligne hiérarchique. Dans les entreprises un peu plus ouvertes et dont la culture va dans le sens de la franchise, les dits subordonnés peuvent être encouragés à faire des feedbacks à leur supérieur hiérarchique.
De manière plus ou moins formelle, le retour sur le travail d'autrui constitue une forme de feedback et a pour but final de renforcer; d'où l'illustration du tourbillon ci-dessus, où l'on gagne graduellement en force.
Tous les feedbacks ne sont pas évidents à donner, et c'est là où la maîtrise émotionnelle et le bon choix des mots comptent. A qui ai-je à faire ?

(crédit photo)
Que penser des feedbacks critiques qui peuvent construire ou complètement briser ? Ne nous égarons pas, l'honnêteté constitue …

[Infographie] Réseaux sociaux, recherche d'emploi et confidentialité

Image
Etre en activité et rechercher une autre opportunité professionnelle dans le même temps, n'est pas une si mince affaire.

Certains candidats passifs doivent faire avec les réseaux sociaux aujourd'hui. Et ces derniers ont plutôt tendance à amener plus de transparence.

Pour une recherche d'emploi qui se veut être la plus confidentielle possible, certains candidats cherchent à ne pas trop se faire remarquer par l'employeur et certains collègues.

The Ladders a commissionné une enquête visant à explorer les comportements des candidats vis-à-vis de cette notion de confidentialité.

- 88% des interrogés estiment que la confidentialité est importante
- 76% pensent qu'il n'est pas possible de maintenir cette confidentialité
- 55% jugent qu'il est préférable de restreindre l'accès à leurs CV et profils
- 64% n'accepteraient pas l'invitation d'un recruteur si des collègues sont susceptibles d'avoir l'information
- 30% estiment que la découverte d…

Co-animation de l'atelier "Anti-Social Media" avec @HappyEmployee pour #TruParis le 9 Février

Image
(crédit photo)
Pour la fin 2011, deux évènements majeurs et complémentaires s'organisaient sur le thème du recrutement et des médias sociaux : #RMSConf et #SRConf.

Pour début 2012, la dynamique est maintenue et Laurent Brouat a eu la bonne idée de se coordonner avec Bill Boorman (fondateur des #Tru events et à absolument rencontrer si le recrutement est un sujet qui vous intéresse!) pour lancer #TruParis, une non-conférence sur le recrutement. Le principe de# celle-ci est que tout le monde participe, aucune slide n'est utilisée, aucun badge n'est attribué.

Bill organise des #Tru events partout dans le monde et si le concept vous intéresse, celui de Londres (et le 5ème) aura lieu le 22 Février.

L'atelier "Anti-social media" que je co-animerai avec Etienne Besson (@HappyEmployee) se fera exclusivement en anglais et aura pour objectif d'explorer les limites ainsi que les éléments à valider avant de penser "Recrutement" et "Médias Sociaux"…

Stratégie océan bleu et carrière : jouer sur un contexte spécifique et complexe

Image
(crédit photo)
Au bas de ce billet, une vidéo reprenant une personne en motocross sur le haut des montagnes pendant un peu plus de 1 minute. Wow !

Un exercice périlleux, hors des zones de confort de la plupart d'entre nous, mais tout aussi intéressant à mettre en lien avec le fait de cultiver son talent.

S'il existe pas mal de personnes capables de faire du motocross dans des espaces habituels, très peu pourront le faire comme dans la vidéo ci-dessous.

On est également tenté de faire un rapprochement avec la stratégie océan bleu qui vise à créer de nouveaux espaces; de s'éloigner des océans rouges où la pression concurrentielle culmine et la guerre des prix sévit.

Ce qui semble faire la différence ici : le contexte spécifique et sa complexité. Il y a une part d'expression artistique qui crée de l'émotion, avec cette générosité et cette impression de simplicité.

A contrario, un contexte générique et peu complexe a toutes les chances de vous placer dans un espace sat…

Blogging, Twitter et carrière : de l'usage des "narratives"

Image
James, un ancien collègue, a été l'initiateur des sessions de "3 Cool Things" dans l'agence londonienne pour laquelle je travaillais. L'objectif était de sélectionner 3 éléments remarquables (1 fois par semaine) et d'organiser une discussion autour d'eux.

Cette pratique fut l'occasion de mettre tout le monde en position de contributeur potentiel et de garder une ouverture, une écoute sur les différents contenus.
(crédit photo)
Aujourd'hui, il partage ses "5 Things on Friday" (les 5 actions du Vendredi), inspiré du "5 Things I Liked". Le but des 5 Things est de partager des éléments professionnels mais aussi d'autres un peu plus liés à des centres d'intérêt, des éléments culturels.

L'autre point intéressant dans cette démarche : des informations sur ce qui est fait offline par la personne, ses préférences et ses traits de personnalité.

Le fait de le mettre en série, transforme la dynamique en "narrative", en…

Flash Kick dans Londres pour le Samsung #GalaxyNote : inspirations pour le storytelling RH

Image
La narration d'histoires autour d'un projet, d'un produit, d'un service, d'une entreprise, d'une association, est utile pour fédérer des personnes. Il est également de temps en temps utile de voir ce qui se passe dans d'autres secteurs d'activité, d'autres marchés. Prenons le cas des smartphones avec le Samsung Galaxy Note.

Une communication basée sur les caractéristiques du produit est insuffisante car elle ouvre la voie à la redondance; encore plus le cas, lorsque la promesse n'est pas différenciée et l'élément "remarquable" est inexistant.

Ci-dessous, nous sommes dans de la narration avec une illustration (d'usage) pour une frontière thématique qu'est le sport; et plus précisément le sport collectif. Ainsi, il existerait une multitude de combinaisons (frontières thématiques et niches internes, frontières géographiques) pour "mapper" la progression des actions qui ont pour but de développer le bouche-à-oreille.

Le Directeur Général de Foxconn s'appuie sur les conseils d'un gardien de zoo pour manager ses 1 million de salariés

Image
Bullsh*t ...


Quand Hootsuite cherche à recruter des développeurs, des développeurs, des développeurs

Image
Steve Ballmer a été une source d'inspiration pour les équipes Hootsuite qui recherchent des développeurs ! Une vidéo YouTube, simple et efficace de 25 secondes et le lien vers la page Carrières "Hootsuite".

Quels métiers exercent les 1% les plus fortunés ? #occupyfrance

Image
Les mouvements Occupy se sont diffusés dans le monde entier, et en France notamment (@OccupyFR), pour mettre en lumière les inégalités économiques et sociales croissantes, ainsi que les failles d'un système.



Les 1%  (plus de $383,000/an par ménage) représenteraient la classe des plus fortunés et les 99% le reste de la population.



Le New York Times avait proposé un article et un visu sur ce sujet, qui nous donnent plus d'éléments et de profondeur d'analyse pour le cas des Etats-Unis. Chaque secteur et métier représentées reçoivent une coloration plus foncée, dès lors que la proportion des 1% est plus importante.



Le "social job seeker" : le nouveau chercheur d'emploi ?

Image
Même si les cas de personnes ayant trouvées un emploi via les médias sociaux, restent rares et très en lien avec des métiers web/marketing/comm, il est utile d'en observer les évolutions sur la durée. Des variantes par région géographique viendraient un peu nuancer certaines statistiques.

Tout comme les entreprises, le simple fait d'utiliser les médias sociaux ne signifie que l'on est "social"; d'où l'importance de l'éducation (sur le tas ou via une structure dédiée).

Cette infographie a un focus important sur les médias sociaux. Une approche mixée (via plusieurs canaux, autres que les médias sociaux) et en cohérence avec le projet professionnel défini, est tout de même préférable pour se donner le maximum de chances.


C'est fini. Cotweet n'existera plus

Image
Pour les utilisateurs Twitter multi comptes et en mode collaboratif, Cotweet faisait partie des alternatives "gratuites" intéressantes. Aujourd'hui, ils décideraient d'abandonner l'idée d'un service gratuit, pour switcher vers un modèle exclusivement payant.

Ici, nous parlons de Cotweet. Et si d'autres sociétés, derrière les outils que nous utilisons, décident de changer de modèle économique ou (au pire des cas) mettre la clé sous la porte ?

En tout cas, si vous utilisiez Cotweet, Hootsuite est *la* meilleure alternative; car outil web, possibilité de multi comptes et de tweeting collaboratif, système de multi onglets pour suivre plusieurs flux, etc...

Les discours hebdomadaires d'Obama sur Google+ à présent

Image
La croissance forte se poursuit du côté de Google+ (aujourd'hui au-dessus des 90 millions d'utilisateurs). Au-delà des professionnels actifs sur les médias sociaux et des entreprises soucieuses de gagner en impact, il y a le cas des gouvernements, des politiciens avec notamment Obama qui partage son discours hebdomadaire sur Google+ maintenant.

Les opportunités de référence naturel qu'offre Google+ pourraient être l'une des grandes sources de motivation.


Comment développez-vous votre créativité ? Voici 29 suggestions en vidéo

Trouver des alternatives non explorées, partir d'une feuille blanche ou d'autres exercices de génération d'idées nouvelles font appel à la créativité. Et nous avons besoin de cette dernière dans pas mal de nos activités !

To-Fu Design, basé sur Hokkaido au Japon, propose une liste de 29 idées pour gagner en créativité. Le repos, l'ouverture et l'exploration d'espaces inconnus font partie des éléments qui reviennent le plus souvent. Et tout se finit par "Finir quelque chose" car la créativité sans réalisation, sans exécution n'amène pas à l'innovation.

29 WAYS TO STAY CREATIVE from TO-FU on Vimeo.

Press Pause Play : documentaire sur les artistes et la révolution digitale

Un très bon documentaire de plus de 1 heure "Press Pause Play", propose de visiter les impacts positifs de la révolution digitale chez les artistes. Avec la démocratisation des outils de production, l'accès large aux médias sociaux et la possibilité d'avoir une communication très directe avec les publics visés, de nouvelles perspectives sont nées.

L'une des questions centrales posées : pourquoi attendre que l'on vous choisisse pour vous exprimer ? L'un des messages centraux : choisissez-vous ! Faites au maximum l'impasse sur les intermédiaires... et soyez l'instigateur (trice).

PressPausePlay from House of Radon on Vimeo.

Le rôle de Social Media Producer : BBC Worldwide recrute

Image
Cela fait déjà la seconde fois que flotte une offre de "Social Media Producer" en moins de 1 mois. Cette fois-ci, c'est au tour de BBC Worldwide de communiquer une opportunité de collaboration pour ce rôle-ci, comme en témoigne la capture d'écran ci-dessous :



Ce qu'on observe :

- l'importance d'avoir une connaissance et une pratique approfondies de la TV (mais cela peut être le cas pour d'autres médias traditionnels comme la radio ou la presse)
- une preuve d'activité journalistique online, de blogging actif et de résultats significatifs
- des qualités d'édition et de veille

Et plus haut dans l'offre :

- un rôle pour le département "Production" sur un segment précis (ou plus large dans d'autres cas)
- une pratique avancée des médias sociaux de manière à interagir avec aisance avec l'audience, à dénicher des actualités intéressantes (dans les contenus générés par les utilisateurs), à assurer les présences web et à amener …

DigitalPal, nouveau réseau social : lancement de la version bêta aujourd'hui

Image
Malgré les places prises par les plus grands réseaux tels que Facebook, LinkedinTwitter et Google+, d'autres acteurs tels qu'Instagram apportennt un véritable plus en se focalisant.

Aujourd'hui, DigitalPal se lance et a pour but de mettre de côté les statuts et les querelles, pour encourager des discussions autour des films, des musiques, des livres et des jeux.

Ainsi, DigitalPal aurait pour ambition de ramener les échanges autour de vrais centres d'intérêt, afin d'éviter le bruit et aussi d'attirer des annonceurs. Une belle tentative.

Cependant, comment convaincre les personnes qui souhaitent avoir le côté tchate des réseaux sociaux *et* faire des recommandations (de films, de musiques, de livres ou encore de jeux) ?

Quels avantages nets par rapport à une entreprise comme Amazon, qui fonctionne déjà très largement sur le système de recommandation et de revue ?

(crédit photo)

Six degrés de séparation ? Test rapide via Linkedin devant Bloomberg TV

Image
Les six degrés de séparation (aujourd'hui, 4,7 degrés) est une théorie qui a vu le jour dans la fin des années 20. Elle défend l'idée selon laquelle "toute personne sur le globe peut être reliée à n'importe quelle autre, au travers d'une chaîne de relations individuelles comprenant au plus cinq autres maillons".

Mitch Joel, auteur canadien a même écrit sur les six pixels de séparation pour mettre en relief la proximité aigüe que permettent les nouvelles technologies.

La semaine dernière, je me suis livré à un petit test en regardant Bloomberg TV en matinée. Une personne du nom de Lyn Graham-Taylor (de chez Rabobank International au UK) était alors interviewé. Petit tour sur Linkedin et... voici qu'il est indiqué que Lyn est un contact de niveau 2.


Graham-Taylor Says Italy Bond Yields Unsustainablepar Bloomberg
Explication : un ancien collègue de chez 1000heads (Damola), et contact direct sur Linkedin, travaillait avec Lyn à la Lloyds il y a moins de 2 ans…

Comment les médias sociaux affectent-ils nos cerveaux ?

Image
Buzzom.com partage une infographie tout à fait intéressante sur la manière dont les médias sociaux affectent nos cerveaux. De nombreux points évoqués ne sont pas nouveaux, tels que le multitasking, l'impatience et le raccourcissement de la durée d'attention.

Ce qui étonne, c'est le passage d'une durée moyenne d'attention de 12 minutes à 5 secondes en 10 ans; à mettre en lien avec l'essor des médias sociaux et l'explosion des volumes d'information.

Ce raccourcissement du temps d'attention aurait un effet négatif sur la mémoire et la concentration.

D'autres insights viennent compléter cette vue panoramique sur le sujet, et pointent du doigt la problématique sensible de l'addiction aux médias sociaux. A quel moment sommes-nous en zone rouge ? Quand sommes-nous dans le raisonnable ?

Les moments lite, et le plus offline possible, donnent la possibilité de respirer et de s'éloigner des écrans. L'organisation-même, les charges de travail au…

Hacker l'éducation grâce à Google : retour sur quelques bases importantes

Image
Inutile de rappeler que Google est le leader sur le marché des moteurs de recherche. Le (name) googling et d'autres variantes autour du mot Google ont vu le jour, pour démontrer le taux de pénétration qu'a la firme dans nos habitudes, nos usages.

Pour ce qui est de l'éducation, HackCollege.com partage une infographie synthétisant les manières d'utiliser le moteur de recherche Google. Au-delà de l'éducation, c'est bien d'autres domaines qui peuvent user de cette infographie, pour accéder plus rapidement à certaines informations-clés.


Created by: HackCollege

Quel nombre optimal d'arguments pour une promesse employeur ?

Image
La proposition de valeur employeur est, et reste, une promesse. "Promettez peu. Offrez plus" est une phrase qui revient souvent dans le marketing. Le but est de créer un effet de surprise et d’enthousiasme dans l'expérience-client.

Toute cette dynamique de promesse, elle se fait selon des capacités réelles et des conditions favorables d'exécution.

Seulement, si globalement on promet peu, on ne prend pas assez de risque.

Par ailleurs, compter sur une image commerciale forte et une sympathie des journalistes ne suffisent pas. La promesse ferme et spécifique des employeurs, illustrée par des actes visibles et cohérents, constitue une base indispensable à co-définir avec les salariés au départ.

On en revient à notre métaphore du cheval à bascule, où la sur-promesse peut aussi être vécue, causer des dégâts et entamer les niveaux de confiance.

La promesse des employeurs, faite aux salariés actuels comme aux candidats potentiels, est constituée de plusieurs points d'ap…

Interview de Caroline Bindner (@CarolineBindner), Consultante Marque Employeur chez FB-Associés

Image
Bonjour Caroline, peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Bonjour Lilian, je me nomme Caroline Bindner, j'ai 32 ans. Ma force est ma double compétence en ressources humaines et en communication, comme je le dis souvent “la communication 2.0 à travers les médias sociaux au service des RH”. J'ai découvert la blogosphère depuis juillet alors que j’étais à la recherche d’une nouvelle opportunité professionnelle. Je me suis rapidement rendu compte que je ne trouvais pas d’emploi qui me correspondait sur les jobboards traditionnels, c’est alors que j’ai sollicité Fadhila Brahimi afin dans un premier temps de me familiariser avec les médias sociaux.

C’est ainsi que j’ai commencé à m’investir dans la création de mon identité numérique et de ma marque personnelle, pour chercher un emploi autrement. Depuis je me suis vraiment reconnu dans cette façon de fonctionner et j’ai tout de suite accrocher avec les médias sociaux c’est comme cela que j’ai commencé une nouvelle collaboration av…

Pourquoi la marque employeur risque de s'exposer à l'over marketing ?

Image
Après un travail de sourcing (de prospection), d'identification des bonnes personnes à convaincre, vient celle de la négociation puis de la conclusion d'une vente (d'un projet d'entreprise, d'une culture, etc...). Seulement, cette activité est indissociable des efforts d'attraction effectués en amont.

Une forte marque commerciale fait partie des fondamentaux pour éveiller l'intérêt des candidats, mais ne suffit pas lorsqu'on se retrouve sur un marché atomisé ou dominé par quelques grands employeurs.
Dans cette phase d'attraction, les pratiques marketing y sont intégrées tant bien que mal, et une guerre pour l'attention est entamée. La règle du cheval à bascule est ainsi observable, où l'on va essayer de trouver un équilibre, de stabiliser certaines pratiques; cependant, à quel moment en faisons-nous trop ? Pas assez ?


Et si le café constituait la réalité de l'expérience vécue par les salariés en interne ? Et si le sucre ajouté était en …

[Infographie] San Francisco, une ville créatrice d'emplois

Image
via

Risques de départ des salariés et culture de la rock star

Image
Récemment, un ami s'est vu proposé un poste en top management dans une entreprise influente et à envergure internationale.

Pour la société qu'il quitte, ceci représente une perte importante... sans doute non anticipée. Cette même personne a été l'instigatrice de plusieurs initiatives et dispose déjà d'une reconnaissance forte des pairs.

Cela nous amène à trois challenges majeurs : le risque de départ, les failles de la culture de la rock star (du top talent) et la compréhension de la vision consumériste de l'emploi chez certaines personnes.
Malgré les efforts de fidélisation de l'entreprise, il se peut que les appels d'employeurs concurrents se fassent plus influents, plus séduisants. Cela dépend aussi du tempérament du salarié, et de sa tolérance au changement. 
Chaque personne joue un rôle dans l'entreprise, et les enjeux peuvent être autres, plus complexes pour certains postes. La notion de risque de départ est ainsi à introduire, avec des variables…

Souhaiter la bienvenue à un nouveau collaborateur sur le blog officiel

Image
La pratique de l'annonce publique n'est pas nouvelle. Les grands groupes n'hésitent pas à annoncer les arrivées de nouveaux éléments, notamment au niveau de la direction générale, à travers des communiqués de presse par exemple.

L'intégration est une partie importante, et constitue un point de départ de l'expérience-salarié.

En termes d'exemple de pratiques d'intégration sur le web, et surtout pour les petites et moyennes structures, nous avons l'annonce publique de nouvelles recrues sur les blog officiels.

Ceci a l'air d'être banal, mais contient une belle dose de reconnaissance, d'estime et de fierté.

C'est une manière de mettre l'humain, la qualité des profils de l'équipe en avant, et de gommer les raisonnements en termes de ressources. Par le biais de billets de présentation comme ceux-là, d'autres candidats potentiels peuvent être intéressés, en observant la stabilité des équipes et la qualité des interactions en ligne…

Faites-vous un petit peu peur

Image
Vous voulez vous faire un petit peu peur ? Testez Take This Lollipop. J'ai découvert ce site, hier, dans le cadre d'une formation que je donnais à Issoudun auprès d'élèves d'un lycée professionnel. Ils m'en ont parlé, on a regardé et ça fait froid dans le dos. Bien sûr, il ne faut pas devenir parano, mais ce court-métrage, vraiment bien fait (mais ce n'est pas le premier du genre), interpelle. A vous de voir... le serial-killer n'est pas loin.





Education informelle et professionnelle : le web social comme facilitateur

Image
Ci-dessus, la liste des livres Diateino à disposition dans ma bibliothèque; j'en profite pour vivement vous recommander celui d'Anthony Poncier, intitulé "Les Réseaux d'entreprise" (101 Questions).

Ils traitent *tous* de sujets intéressants et proposent des angles de vue rafraîchissants.

Quels rapprochements faire avec "l'éducation" ?

Diplôme en poche, programme académique parcouru et maîtrisé. Cela marque-t-il la fin du cycle d'apprentissage ou bien le début d'une succession de cycles ?

Il est clair qu'une vision dynamique est plus avantageuse sur le long terme. L'obtention d'un diplôme est un point de départ.

Cela semble être banal, mais la curiosité, l'ouverture, la sociabilité, la mobilité et l'adaptabilité sont parmi les éléments, en support de cet apprentissage continu si important.

Les challenges, auxquelles les entreprises font face, changent régulièrement.

Et ces challenges se forment graduellement, jusqu'à ê…

Double croche, mélodie collective et réflexe de la râle

Image
Si une personne vous regarde avec cet air ci-contre, le demi-tour s'impose...

Nous n'allons pas développer une discussion autour des vampires-mêmes, mais plutôt sur les personnes baignant dans un pessimisme chronique, ayant le réflexe de la râle, de la critique non-constructive.

C'est en parcourant certains échanges hier sur Facebook, que cet état fut relaté, rappelé.

Pessimisme, inertie, râle, critique non-constructive, tout cela fait beaucoup. Ceci constitue un poids certain pour aller de l'avant, d'un point individuel et collectif. Dans le contexte économique actuel, laisser ce type de posture gagner du terrain est une manière de la jouer "défensive" et facilite une consommation d'énergie importante.

Or, ce qui est plutôt intéressant est de jouer la carte de l'ouverture au maximum, de tester de nouvelles choses, d'encourager les initiatives d'autrui et de penser "progrès".

Une idée ou une opinion semble être décalée, trop opt…

Focus sur We Are Social

Image
Cette fois-ci, au lieu de faire une brève citation à l'intérieur d'un billet, pourquoi pas faire un vrai focus et un geste de reconnaissance ?

Je lis We Are Social (version française ici) depuis le lancement du blog global (2008) jusqu'aujourd'hui où l'adaptation locale (de par la langue et la culture notamment) et d'autres motivations additionnelles ont amené à la création de plusieurs blogs (France, Italie, Australie, Brésil, Singapour et Allemagne).

Des différents échanges avec @sandrine, @camilleJ et @_vio_ et du concept-même "We Are Social", et non "We (Perfectly) Use Social Media", la primauté est donnée à la qualité des interactions et la durabilité des relations.

Avant de monter en puissance dans l'intégration des médias sociaux, il est certes basique mais toujours aussi crucial de comprendre les enjeux autour des médias sociaux (culture, fonctionnements, insights) et des dynamiques de recommandation peer-to-peer, d'étoffer …

Photographie, émotions et souvenirs sur Google+ : le cas de Vivienne Gucwa

Image
Non :-) Nous ne parlerons tous les jours de Google+ sur ce blog. Cela dit, il vaut la peine de relayer ce qui pourrait constituer un exemple d'usage parmi d'autres : véhiculer des émotions via la photographie (artistique).

Prenons aujourd'hui le cas de Vivienne Gucwa.


Ses photographies sur la ville de New York, et ses nombreux aspects, sont tout à fait exceptionnelles ! En plus de ces prises visuelles, elle prolonge son travail artistique avec de l'écriture, pour donner encore plus de finesse à son style.

Elle utilise une structure simple, en utilisant l'espace d'actualisation de statut comme un espace d'écriture à part entière :

- "Titre..."
- Lieu de la photographie
- Texte court
- Lien vers son blog
- Tags
- Photos

Pourquoi utilise-t-elle Google+ ? Quelques hypothèses...

- par simple curiosité
- pour booster son référencement et donner plus de visibilité à son espace transactionnel sur RedBubble.com



- pour s'appuyer sur la simplicité, ainsi …