Pages

jeudi 5 janvier 2012

Education informelle et professionnelle : le web social comme facilitateur



Ci-dessus, la liste des livres Diateino à disposition dans ma bibliothèque; j'en profite pour vivement vous recommander celui d'Anthony Poncier, intitulé "Les Réseaux d'entreprise" (101 Questions).

Ils traitent *tous* de sujets intéressants et proposent des angles de vue rafraîchissants.

Quels rapprochements faire avec "l'éducation" ?

Diplôme en poche, programme académique parcouru et maîtrisé. Cela marque-t-il la fin du cycle d'apprentissage ou bien le début d'une succession de cycles ?

Il est clair qu'une vision dynamique est plus avantageuse sur le long terme. L'obtention d'un diplôme est un point de départ.

Cela semble être banal, mais la curiosité, l'ouverture, la sociabilité, la mobilité et l'adaptabilité sont parmi les éléments, en support de cet apprentissage continu si important.

Les challenges, auxquelles les entreprises font face, changent régulièrement.

Et ces challenges se forment graduellement, jusqu'à être insérés dans les programmes académiques pour la majorité.

Challenges émergents, signaux faibles.

Micro-tendances, voir nano-tendances.

Le tout, en partant de ses acquis, mêlé à sa propre vision sur le sujet et une prise de position nourrie par des échanges, des expérimentations.
L'éducation académique est un point essentiel et constitue une base. Le reste est construit par chacun de nous.

La veille classique, les applications terrain et les différentes lectures sont des moyens concrets d'aller dans le sens d'une éducation complémentaire et stratégique : l'éducation informelle et professionnelle.

Une fois, la phase de formalisation passée, on en vient à une valorisation relative de cette partie de l'éducation.

"Nous sommes tous singuliers" de Seth Godin a pour but de mettre en relief les spécificités, et de rejeter le marketing (la culture) de la masse. Idem pour l'éducation, "masse" peut signifier "trop peu de temps" pour explorer les sujets spécifiques et émergents, ceux de demain.

Dans une optique certes d'ouverture, de curiosité, etc... mais surtout de prise de responsabilité face à la question de son propre devenir professionnel, il peut être assez dangereux d'exclusivement réserver son éducation (académique) à l'école.

La part informelle est là pour encourager une adoption dynamique et une posture proactive pour préparer les évolutions à venir.

Aucun commentaire: