Pages

mardi 28 février 2012

#Starbuckstorming, sérendipité et préparation de nouveaux projets professionnels

#Starbuckstorming 1/3 (21/02)

Actuellement en réflexion et en transition vers de nouveaux projets professionnels (rencontrons-nous autour d'un verre; L.Mahoukou @ gmail.com), j'ai choisi Starbucks comme lieu d'idéation. Rien d'exceptionnel, ni de transcendant, mais une habitude, une routine certainement virtueuse, et qui évite l'isolement. Un lieu hybride, à la frontière du professionnel et du personnel.

Pour ceux qui ont pu voir des photos #Starbuckstorming sur mon mur Facebook, il s'agit en fait (pour la première phase) de 3 sessions fixes de deux heures entrecoupées de 15 minutes de pause (aujourd'hui étant le dernier jour), qui a trois objectifs successifs :

1. Définir l'objectif précis à viser. Collecter les informations-clés, les faits en lien avec la projection professionnelle
2. Lister les alternatives possibles, les avantages de chacune d'elles et *ensuite* les limites
3. Sélectionner une ou quelques alternatives dont on a une forte préférence, en cohérence avec le profil et le niveau de la demande.

Ces trois étapes successives sont également en phase avec les six chapeaux d'Edward de Bono, avec la combinaison suivante : Bleu (cadrage) - Blanc (collecte, neutralité) - Vert (listing d'options) - Jaune (optimisme) - Noir (pessimisme) - Rouge (intuition); selon l'objectif de base de l'exercice créatif, l'ordre d'usage des chapeaux peut changer.


#Starbuckstorming 2/3 (27/02)

Il se trouve également que la configuration du Startbucks situé sur Lyon-Hôtel de Ville, amène à des rencontres hasardeuses et intéressantes. Cet espace d'environ 12 m², situé au fond en entrant, est en fait un mini-espace de coworking, où d'autres professionnels viennent passer quelques heures pour travailler autour d'un café.

Le positionnement sur la Presqu'île, les différents commerces et différentes activités tout autour amène du trafic régulier et très important. 

Hier, deux personnes ont été rencontrées : un photographe qui travaillait visiblement pour Starbucks-même et qui était venu échanger sur la conception d'une exposition photo, mettant en scène les salariés et les traits de la culture Starbucks (inspirant pour des initiatives de mise en avant des salariés et de la culture).

La seconde personne est un graphiste qui avait récemment créer son agence, avec qui nous avons parlé de... Pinterest pour mettre en avant les différentes productions graphiques par exemple, ou encore faire du "cool hunting" et s'inspirer des autres pins.


#Starbuckstorming 3/3 (aujourd'hui!)

Pour aujourd'hui, en plus d'avancer sur les options pro, l'ancien Directeur Marketing & Commercial de la société Humansourcing était juste en face. Nous avons eu l'occasion de très rapidement discuter RH, de l'activité d'Humansourcing et de son rôle actuel.

Via cette expérimentation rapide, il y a eu (jusque-là) la possibilité d'avancer rapidement sur le projet, de le finir. Aussi, la sérendipité est là pour donner du piment et ouvrir les possibilités d'apprentissage, de connexion par exemple.

Le lieu physique (et son aura) attire des profils précis avec quelques habitués. C'est là où des outils tels que Foursquare sont intéressants. En effet, on va avoir la possibilité de connaître les maires virtuels des points considérés (indice de fréquentation), les différents profils (via une recherche sur Google et Namechk.com) et centres d'intérêt. Il y a de fortes chances que ces maires virtuels soient en compagnie de personnes partageant des centres d'intérêt similaires ou proches.

Ici, il s'agit de rencontres hasardeuses. Mais, il y a aussi (et surtout) la possibilité de mentionner sa position géographique future via Forecast ou tout simplement Facebook, Linkedin, Twitter, le blog, etc... Un exemple parmi d'autres de s'appuyer sur des espaces physiques.

2 commentaires:

Hervé a dit…

Que vient faire le concept de serendipité dans cet article ?
L'objectif était de construire un article autour d'un mot "tendance" ?
Le seul bon point, c'est de prouver si besoin était que le travail en nomade à de l'avenir

Lilian Mahoukou a dit…

Bonsoir Hervé, merci pour votre retour.

La sérendipité est intégrée dans cet article, du fait des rencontres inattendues et positives; et si l'on observe bien nos semaines, la sérendipité intervient bien plus qu'on le pense.

Derrière #Starbuckstorming, il s'agit simplement d'un mot-repère et décrivant très succinctement la portée de la démarche. Un côté légèrement "laid-back" pour garder un état d'esprit positif (un exemple parmi d'autres).

L'objectif principal du billet était de partager un exemple de pratique pour la préparation de projet professionnel (recherche d'emploi, lancement d'activité indépendante...), qui pourrait être intéressante pour d'autres également.