Donneriez-vous vos identifiants Facebook aux recruteurs ?


C'est bien ce fait que Yahoo! Finance relaie, avec le cas d'une personne qui passait un entretien et à qui les identifiants Facebook ont été réclamés. Des limites se franchissent... et heureusement que ceci ne représente pas une pratique généralisée. Le but est-il de créer une relation de confiance ou de défiance ?

Pour Justin Bassett, candidat sollicité, la réponse a été *non* et un arrêt de l'entretien.

Ce genre de pratique en dit long sur le rapport à la confidentialité, la place de la confiance (côté entreprise) et la passion pour le micromanagement.

Voilà un des impératifs de l'expérience offerte au candidat.

Commentaires

Anonyme a dit…
100 balles et un Mars aussi.
Anonyme a dit…
Voici les clés de ma maison... les bières sont dans le frigo
Mathias a dit…
Une gifle ou un coup de pied dans les parties, c'est considéré comme une légitime défense face à un tel affront ? ? :D
eogez a dit…
Très surprenante cette question ! Lilian, sais-tu dans quel but ils ont posé cette question ?
Lilian Mahoukou a dit…
La personne recruteuse ne trouvait pas le profil Facebook du candidat, et lui a tendu son ordinateur pour qu'il puisse se logguer.

Posts les plus consultés de ce blog

J-7 avant la #rmsconf (Big Data: Buzzword ou Big Bang)

VMWare et Forrester Research recherchent leur Vice-Président Marque Employeur

Envergure du rêve et force du manifeste : points gagnants des communautés à succès