Pages

vendredi 27 juillet 2012

Définir ses arguments employeur : le cas de l'agence conseil britannique ThirtyThree

ThirtyThree est une agence de conseil en marketing employeur avec des bureaux sur Londres et Bristol.  Elle exprime clairement "qui" devrait définir les traits de la marque employeur.

ThirtyThree propose une section "Travailler pour nous" plutôt originale d'un point de vue créa et tonalité (humoristique).

Elle est aussi très cohérente dans l'élaboration du message. En effet, l'agence mêle des images-clés au texte de base, pour placer des repères et marquer. 


Le contenu du message-même est aussi important à analyser. Dans la définition des traits, des "arguments employeur" à communiquer, il y aurait trois possibilités :

# 1. L'élaboration d'un message générique, peu différent des employeurs concurrents
# 2. Un service (marketing, communication) isolé qui essaierait de trouver "la phrase qui tue"
# 3. Une première phase d'échange avec les collaborateurs pour faire ressortir les atouts distinctifs (en se penchant sur le "Pourquoi")

La troisième option semblerait être plus viable. La question de l'écart, entre l'expérience vécue par les collaborateurs et le message communiqué, est un point saillant. Et cela renforcerait l'idée selon laquelle la marque employeur est vraiment loin d'être contrôlable au final.

La définition des "arguments employeur" est donc un effort collaboratif.

(crédit photo)

2 commentaires:

Bénédicte a dit…

C'est l'essence même des critères qui président à un travail de consulting de qualité. Ces principes redeviendraient-ils une découverte aujourd'hui ?

Lilian Mahoukou a dit…

Bonjour Bénédicte, merci pour votre retour.

Ceci est surtout un rappel. Il peut encore exister des entreprises où l'élaboration du message ne passe pas par cette phase un peu plus "démocratique".