Pages

dimanche 25 novembre 2012

La caricature du manager réducteur

Le film "Boss From Hell" avait un passage intéressant repris sur YouTube. Il reprenait un échange et surtout reflètait le profil-même du manager réducteur.


Plusieurs traits identifiables :

  • des accès de vulgarité et de colère
  • un egocentrisme aigü et une obsession pour soi
  • une sur-valorisation du commandement
  • une absence de mentorat efficace
  • l'usage de l'influence par la peur
  • la crainte des personnes intelligentes et leur écrasement 
  • la culture de l'individualisme

Ces managers sont des contre-exemples parfaits lorsqu'on touche aux thématiques employeur. En effet, ils peuvent être :

  • des déclencheurs et des amplificateurs de turnover élevé
  • des déclencheurs et des amplificateurs de bouche-à-oreille négatif
  • des freins au recrutement des bonnes personnes

A l'opposé, nous avons les managers multiplicateurs comme le décrit très bien Liz Wiseman dans son livre. Ce sont ceux qui :

  • font preuve de diplomatie, même en situation de conflit
  • pensent au résultat collectif
  • préfèrent l'influence positive au traditionnel commandement
  • attachent une grande importance à l'avancement des collaborateurs
  • font confiance et partent du principe que chacun a un potentiel à atteindre/dépasser
  • recrutent des personnes plus intelligentes, qui les challengent
  • cultivent l'esprit de communauté
Ainsi, les intitulés de poste ne font pas d'ombre sur les initiatives positives et régulières. 

Aucun commentaire: