Pages

mercredi 20 février 2013

Charte éthique et présences employeur

Avant le web 2.0, des marques émergentes pensaient s'appuyer sur des témoignages de consommateurs conquis pour vanter les mérites des produits vendus. Dans le même temps, le fait de n'avoir que le prénom et la première lettre du nom de famille, ne garantit pas toujours la véracité des profils et des propos.

Ainsi, s'appuyer sur l'expérience-consommateur de cercles proches de pairs ou même familiaux était (est) bien plus parlant que des témoignages d'inconnus aux identités incomplètes.

Aujourd'hui, point d'inconnus mais de réels profils, avec des voies de certification possibles. Les témoignages sur le web ont plus de poids et créer un environnement propice à la prise d'information approfondie et à l'achat. Plus que de simples témoignages, ils s'agissent de voix multiples.

Qu'en est-il des témoignages des salariés invitant à rejoindre l'entreprise ? 

Les chartes médias sociaux ont beaucoup fait parler d'elles. En parallèle, dans le marketing du bouche-à-oreille, il y a aussi la conception et l'adoption de charte éthique. Cette dernière a pour but de démontrer les intentions en transparence de l'entreprise (vis-à-vis des consommateurs) et un ensemble de pratiques visant le respect et la bienveillance.

L'introduction de la charte éthique pour les actions de marque employeur aura, par exemple, pour but de :
  • garantir l'indépendance des témoignages des salariés (que ce soit online en discussion privée ou offline, l'évaluation de la cohérence des messages peut être réalisée par les candidats potentiels)
  • être clair et transparent sur les étapes successives de recrutement, le traitement des données (commentaires déposés par les candidats potentiels sur une ou plusieurs présences carrière) et des profils
  • renseigner sur l'identité de l'équipe recrutement active sur les médias sociaux (pour créer de la confiance plutôt que de la défiance) et les engagements des salariés online
  • proposer une qualité d'interaction égale et non-discriminatoire 

Aucun commentaire: