Pages

vendredi 27 septembre 2013

Des crêpes et des "best practices"

Les crêpes sont délicieuses. On en consomme un peu partout dans le monde. Selon Wikipédia, le mot "crêpe" vient du latin "crispa", qui signifie "bouclé, ondulé".

Qu'est-ce qu'une crêpe ? Qu'est-ce LA crêpe ?

Toujours selon Wikipedia, les crêpes ont deux ingrédients de base : de la farine et du lait (ou de l'eau, ou de la bière).

Elles peuvent être de couleurs, de goûts et de formes différentes. Un large choix d'ingrédients peuvent s'additionner à ceux de base. Ajoutons à cela les différentes cultures locales, cela nous donne une importante variété de crêpes !

Existe-t-il une manière unique de faire des crêpes ? La réponse est bien évidemment, non. Tout dépendrait du choix des ingrédients de base, des ingrédients additionnels, des influences culturelles et locales, des préférences, des personnes susceptibles de les manger par exemple.

C'est exactement le paradoxe des meilleures pratiques, et de l'attente de procédés uniques pour pouvoir mettre une idée en mouvement. En effet, ce qui marche dans un contexte précis ne fonctionne forcément pas pour tout et de manière systématique.

En informatique, on parle du GIGO (Garbage In, Garbage Out). Autrement dit, la médiocrité engendrerait la médiocrité.

Même si la pensée courante parle de 1% d'inspiration et de 99% de transpiration (et surtout d'agilité car on peut persister dans le mauvais sens), le petit pourcentage de départ joue une grande part.

Revenons à notre histoire de crêpes...

.à chacun de choisir la manière de réaliser sa crêpe en fonction de paramètres précis (à connaitre avant d'aller plus loin dans des options d'exécution)

.la vision de base reste un point de départ crucial pour donner une direction

.l'agilité et les différentes itérations permettent de rectifier le tir par rapport aux objectifs de base

.le raisonnement a posteriori et les expérimentations sur de petits échantillons servent aussi à produire de la data :-) pour faciliter les prises de décision et mieux diriger les efforts de créativité également

.à chacun de créer son secret de fabrication, son avantage. Et comme tout secret, la place publique n'est pas forcément le meilleur endroit

Aucun commentaire: