Pages

mercredi 4 septembre 2013

Je souhaite travailler pour l'employeur le plus visible, le plus connu

Les pages LinkedIn permettent de suivre l'actualité des entreprises, de voir les profils des employés, de connaitre les récents mouvements (départs, promotions, employés les plus recommandés, etc...).

La seconde étape consiste à lister les entreprises similaires (d'un point de vue de l'activité), de voir d'où viennent les employés et ou ils partent une fois qu'ils quittent l'entreprise.

De cette liste, il est possible de récupérer des informations-clefs et de réaliser un classement en fonction de :

.de la rayonnance de l'entreprise (chiffre d'affaires, bénéfices, clients-clefs dans le cas d'entreprises BtoB), de sa réputation commerciale sur son marché de base et de sa visibilité dans les médias (traditionnels et nouveaux)

.de la date de création de l'entreprise, de la taille des effectifs (et de la croissance) et du turnover par exemple

Ainsi, il sera plus clair de voir (de manière générale) qui est l'employeur 'leader' et surtout qui sont les 'challengers', les employeurs qui ne font pas forcément la une des médias, mais qui disposent d'une forte croissance et réputation commerciales, d'un turnover relativement bas, d'une vision audacieuse et de produits innovants.

L'un des avantages de travailler pour de telles entreprises ?

Une marge de transformation importante, et si la culture d'entreprise va dans le sens de la collaboration et de l'autonomie, cela peut être intéressant d'un point de vue 'trajectoire professionnelle'.

Le raisonnement pourrait être le même pour le cas d'entreprises 'leader' sur un marché mais 'challenger' sur un autre marché (à la base); exemple avec Google, 'leader' sur le marché des moteurs de recherche et 'challenger' (au tout début) sur le marché de l'OS avec Android.

Admettons qu'une société soit en phase de recrutement (en interne comme en externe) pour un nouveau segment d'activité et avec un positionnement de 'grand challenger', postuleriez-vous ?

Il est certes intéressant de repérer les 'leaders', cependant les 'challengers' ne sont pas à écarter. Ils peuvent constituer un choix plus juste au final.

Aucun commentaire: