Articles

Affichage des articles du février, 2014

Candidats : repérez les responsables opérationnels et engagez la conversation

Liz Ryan est l'une des contributrices les plus actives parmi les influenceurs LinkedIn. Pour toute problématique autour des RH et surtout de l'emploi, des carrières, elle est une référence remarquable.

Sa dernière intervention traite des ATS, des process de dépôt de candidature trop fastidieux et surtout de ce fameux "trou noir"; celui où le mot "feedback" est totalement étranger.

D'un point de vue "candidat", rechercher un emploi est souvent synonyme de dépôt de candidatures en masse suffisante pour s'assurer le maximum de chances. Cette logique est-elle si efficace aujourd'hui ?

A l'heure où les liens sont plus directs et potentiellement plus étroits, les candidats ont plus de possibilités pour directement interagir avec les employeurs et collègues potentiels (salons professionnels, présences sur les médias sociaux, conférences, etc...).

Dans la majeure partie des organisations, l'équipe de recrutement est là pour sourcer, …

Linkedin compte étendre sa plateforme de publication

Le blogging continue d'évoluer et nous sommes loins de l'époque de discussions autour de l'émergence des weblogs. Aujourd'hui, il reste toujours intéressant d'avoir un blog sur WordPress, Blogger ou autres. Cependant, un effort parallèle semble intéressant à réaliser en contribuant sur des plateformes complémentaires.

Hier, Linkedin faisait l'annonce de l'ouverture de sa plateforme de publication. Jusqu'ici, il s'agissait du LinkedIn Influencer Program, et demain l'ensemble de l'écosystème aura la possibilité de partager son expertise et d'encore plus bénéficier du véritable levier professionnel qu'est LinkedIn.

Cela relance la discussion autour du développement de son identité, de sa visibilité et de son influence professionnelles. En effet, un tel mouvement opéré par LinkedIn, ne pourra que mettre l'accent sur l'importance de la contribution professionnelle et de se différencier pour marquer sa valeur ajoutée.

L'un des …

La gestion de l'expérience-candidat en 5 étapes selon Jason Webster

Jason Webster, co-fondateur de OnGig réalisait un atelier de travail sur le thème de l'expérience-candidat lors de la Social Recruiting Strategies Conference qui s'est tenue à San Francisco il y a quelques semaines de cela.

Pour lui, cinq étapes cruciales sont à considérer :

1. La découverte

Avant que le candidat se lance dans l'expérience, quel est son premier point de contact avec l'entreprise ? Des amis, un tweet, un site, etc... ? Ici, l'idée est de se remettre en question et d'assurer ce premier contact, cette première impression (pour les versions web et mobile).

2. La recherche

Si la première impression est concluante, le candidat va se lancer dans une phase de recherche pour en savoir plus. C'est aussi dans ce cas qu'une présence active sur les principales places professionnelles (LinkedIn, Vidéo, Indeed, etc...), peut orienter au mieux et préciser la singularité de l'employeur.

3. La prise de décision

Après avoir balayé le maximum d'inf…

Etude Olapic/L2 : Instagram est le réseau social qui croit le plus vite

Jeudi dernier, Olapic et L2 ont publié une étude sur Instagram et les bénéfices pour les marques. Des statistiques viennent à nouveau appuyer la dynamique du réseau social :

.la participation est 15 fois supérieure à celle de Facebook, avec des utilisateurs dépensant 4h et 17 minutes par mois

.1000 commentaires et 8500 likes par seconde

.55 millions de photos uploadées chaque jour

.une hausse de 32% de la reconnaissance de pub chez les détaillants

Source : Fast Company

Les 5 traits de personnalité du bon manager

Chally, une structure d'evaluation du leadership, avait réalisé une étude et interviewé 150000 commerciaux, dont 9000 managers parmi eux. Il avait été dégagé des traits spécifiques, caractérisant les bons managers. Un peu plus de 1 an plus tard, les trouvailles sont toujours d'actualité et il est intéressant de les reprendre ici.

1. L'humilité
Ici, il ne s'agit pas d'être la personne qui sait tout, mais de laisser les collaborateurs s'exprimer, exploiter leur potentiel et les coacher. L'ego est placé au second plan.

2. L'adaptabilité
Les conditions d'exercice peuvent changer à tout moment, et requiert des approches adaptées. En agissant ainsi, les bons managers font preuve d'exemplarité et encouragent le reste de leur équipe à faire de même.

3. La franchise
Les bons managers s'obligent à fournir la bonne information, quelqu'en soit la nature. Ils évitent toute sorte de manipulation et demi-vérités.

4. La précision
Aucune approximation to…

Un designer explique pourquoi il a quitté Apple

Jordan Price (@supercooljordan) est un designer basé à San Francisco. Il a récemment eu l'opportunité de rejoindre Apple, l'entreprise qu'il convoitait depuis.

A travers un article sur le Huffington Post, il y relate une expérience douloureuse. La cause principale : un manager direct au comportement nocif. Deux points très récurrents dans l'analyse de Jordan : le manque de respect et la pratique du micromanagement (soit le manque de confiance).

Il est souvent relaté que les personnes ne quittent pas l'entreprise, mais plutôt leur boss. Nous en avons une illustration à travers ce récit.

Cinq éléments d'analyse :

1. Si l'on parle d'expérience candidat, de proposition de valeur, etc... l'effort ne s'arrête là. Les 90 premiers jours servent à transformer l'essai et à démontrer que les recrutés ont fait le bon choix. Ces derniers peuvent écourter la relation, la collaboration, à tout moment.

2. Le manager direct est la personne avec qui le(la) co…

Peut-on vraiment créer sa marque employeur ?

Image
Le blog L'RH de Noé reprenait une étude de Stepstone sur la marque employeur, avec plusieurs statistiques intéressantes démontrant les différents stages d'avancement (réflexions, premiers essais, contraintes...), les différences de perception entre salariés et employés sur certains critères d'évaluation RH, ou encore des éléments de gouvernance pour ce sujet.

Ainsi, il est reporté que 85% des entreprises travaillent à l'élaboration de leur marque employeur, avec toujours cette contrainte budgétaire pour aller plus loin dans les initiatives.

En allant au-delà des différentes études disponibles, et en se basant sur les différents contenus et événements, une question se pose tout de même : peut-on réellement créer sa marque employeur ?

Si cela est bien le cas, cet acte de création signifierait qu'il y aurait un contrôle très puissant des directions impliquées. Dans cette optique, on évoluerait dans un espace où la voix de l'employeur serait autonome et neutralise…

Spotify lance sa présence Carrière sur Instagram

Image
Selon une étude de Simply Measured (disponible depuis Novembre dernier), Instagram serait le réseau social qui croit le plus vite. Il a été identifié que 71% des plus grandes marques mondiales y étaient présentes. Les photos prennent le dessus sur les vidéos (fonctionnalité encore jeune) en termes de résultats (génération de commentaires, de partages, de likes). 83% des contenus Instagram contiennent au moins 1 hashtag.

Il n'est pas surprenant que certaines entreprises s'y intéressent pour développer la visibilité de leurs différentes marques (au-delà du commercial). C'est exactement le cas de Spotify et le développement de sa présence SpotifyJobs depuis la fin Janvier (en plus du site carrière via JobVite, de LinkedIn, Facebook et Twitter).

L'objectif de Spotify semble être de donner plus de matière sur la culture interne et la vie de collaborateur.

Pour plus de posts, il suffit de se reporter au siège (Spotify HQ) sur la carte Maps, et de là pas mal de contenu prov…

Industrialiser son approche : un avantage professionnel ?

Image
Industrialisation... Vous avez sûrement souvent entendu parler de cette notion à travers des interviews de dirigeants, d'offres d'emploi ou encore de lancement de nouvelles affaires, de nouveaux produits.

Elle correspond à cette phase entre le prototype et la montée en charge (usage plus accru de ressources et production de masse). Elle se fait donc sur la base de modèles stables et évolutifs (au fur et à mesure des modifications des conditions d'exercice par exemple).

Et si nos schémas de raisonnement et nos méthodes de travail pouvaient être industrialisés ?

C'est précisément à cette question que tente de répondre Avinash Kaushik sur la plateforme des influenceurs LinkedIn. Selon lui, il s'agit d'un véritable avantage d'un point de vue professionnel.

Trois éléments sont à retenir :

.l'identification du problème

.la définition d'une macro-stratégie (vision en plusieurs séquences)

.le détail de chaque séquence (sous-parties)

Pourquoi les modèles …