Pages

jeudi 10 juillet 2014

Partir sur une définition plus moderne du parcours professionnel

Un CV classique a pour objectif de chronologiquement reprendre les différents métiers exercés, et d'y lister les entreprises. Un CV plus illustré (dans le fond) va reprendre tous ces éléments et préciser les réalisations de manière concrète, avec des objectifs quantitatifs et/ou qualitatifs, des moyens employés et des actions menées.

Dans son bestseller "Linchpin", Seth Godin proposait la nécessité d'être des pièces maîtresses, capables d'être force de proposition et de prendre des initiatives, et donc de ne pas être simples exécutants en attente d'instructions pour agir. Il poursuivait également que, justement, la position d'exécutant était l'oeuvre de l'âge industriel, en phase avec la standardisation et l'interchangeabilité.

Son billet d'aujourd'hui intitulé "Thirty years of projects" est écrit dans ce même état d'esprit. En effet, il met deux écoles de pensée en opposition : celle qui définit une carrière comme une série de "jobs" et celle qui la définit comme une série de "projets". Vous comprendrez aisément que l'auteur fait la promotion de la dernière proposition, avec trois phases-clés (l'initiation/la création, le financement et l'exécution du projet). Il le précise encore dans "Poke The Box" : nous vivons dans un monde de projets. Et à ce jeu-là, nous avons le choix entre attendre, réagir et initier. Ci-dessous, une tentative de résumé visuel du billet de Seth Godin :



Aucun commentaire: