Articles

Affichage des articles du octobre, 2014

Halloween et les marques : le cas de Hootsuite

Image
Nous y voilà. Halloween. Outre-Altantique, les achats saisonniers sont au rendez-vous. Les films classiques reviennent dans les programmes TV pour ceux qui apprécient les films d'horreur.

Et il y a aussi les marques et leur usage du mème "halloween". Hootsuite se prête au jeu avec sa campagne #SocialNotScary, qui mêle peur, courage, médias sociaux et humour.

En effet, il est question de finement pointer du doigt les freins face à l'intégration des médias sociaux, et de jouer de sa créativité pour trouver des combinaisons efficaces entre "médias sociaux" et "halloween".

Ci-dessous, les coulisses de cette action menée par Hootsuite :


Aux bureaux, la créativité halloween est là :





Valse des intitulés

Un intitulé de poste renvoie à un périmètre d'actions mais surtout à un repérage dans l'organigramme. Ainsi, on sait qui est en dessous, qui est au-dessus et encore plus au-dessus.

Hier soir, le #TChat (Talent Chat) parlait du "développement du leadership"(leadership development) dans les entreprises, pour reprendre une traduction littérale, avec la présence de Mary Haskins (VP chez SAP SuccessFactors). La première question explorait les raisons pour lesquelles des entreprises ne parvenaient à mettre en place ce type d'initiatives. Plusieurs motifs ont été listés, et celui de la perception-même de la notion de leadership était le plus récurrent. En effet et dans le meilleur des cas, une vision plus inclusive, axée sur la diversité et les personnes plutôt que les intitulés, était un point repris par l'ensemble des participants.

Les intitulés veulent tout et rien dire à la fois. Pour un même titre, il peut y avoir des résonances opposées. Le leadership par l…

Lundi URLs #4 : futur des RH, Linchpin et LinkedIn Talent Connect

Image
Le futur de la RH : si loin, si proche ?
Alexandre Pachulski nous a réservé un résumé dense et complet de la conférence HR Tech Europe qui avait eu lieu sur deux jours la semaine dernière à Amsterdam. Il y est question de la place importante de l'humain et la nécessité de repenser le travail. La keynote du Professeur Gary Hamel a reçu un courant de tweets, avec des idées et des visuels assez provocateurs (dans l'esprit de son Hack Management).


Revue vidéo du livre "Linchpin" par Seth Godin
Cet ouvrage est sorti il y a plus de 3 ans mais reste un classique. Les idées abordées encouragent à réaliser un "travail émotionnel", celui qui provoque une réaction. Seth Godin apparente cela à "faire de l'art" et être généreux, tout en gérant la résistance alimentée par le cerveau reptilien. Callibrain réalise un travail de synthèse visuelle très remarquable.


"Les entreprises ne savent toujours pas s'y prendre sur les médias sociaux. Il ne s'agi…

Bisounours

Le terme est souvent employé pour qualifier des propos, des réflexions trop idéalistes par rapport aux réalités. Evidemment, tout n'est pas toujours rose. Et bien heureusement. A présent, faut-il faire preuve de fatalisme ?

Le terme peut également être employé pour qualifier tout et n'importe quoi. Simplement parce que les règles habituelles sont mises à l'épreuve et "challengées". Dans ce cas, il s'agit d'une prise de courage et d'un optimisme. Dans les règles traditionnelles, beaucoup y trouvent leur compte et n'aimeraient pas se mettre à faire de la remise en question. Si cela est fait, ce serait à très petite dose, juste ce qu'il faut pour ne pas trop déranger et bousculer l'ordre des choses.

Une approche progressiste va au contraire jouer la carte de la provocation constructive, dans le but de continuer à avancer et à "faire beaucoup mieux". Pour cela, la vision est suffisamment audacieuse pour faire bouger les choses, et le…

Bravo Twitter !

Image
Dans la réflexion autour des marques et dans les livres de marketing traditionnel, on observe une très grande focalisation sur le client. Sans eux, il sera difficile de développer une activité viable. Avec des ouvrages tels que "Les employés d'abord, les clients ensuite", la place qu'ont les collaborateurs prend une autre dimension. En effet, sans leur présence et leur enthousiasme, il sera également difficile de développer une activité viable.

Le sujet de la marque employeur, qui fait rage aujourd'hui, n'est pas nouveau. Observant une tension  concurrentielle avec d'autres employeurs pour recruter certains profils, il y a cette nécessité de formuler une promesse réaliste et cohérente, de l'amplifier à travers les bons canaux de communication.

Le marketing employeur concerne toutes les actions d'amplification auprès des candidats. La communication employeur représente les actions menées par l'employeur pour se rapprocher de la sphère journalis…

L'avancement constructif : un des leviers des structures encourageantes

Dans les structures encourageantes, la prise de parole est rarement vérifiée. Si elle l'est, c'est pour une approche bien constructive et viser plus haut, moins pour s'assurer qu'il n'y ait de casseroles. Tout dépend de la manière dont les personnes sont perçues. Sont-elles de simples salariés avec des numéros et correspondant à une ligne budgétaire pour les Ressources Humaines ? Ou bien, sont-elles intégrées dans l'entreprise pour leur "talent" (sens non élitiste mais plutôt "valorisateur"), avec précision et dans le respect de leur contribution ?

Et si ce que venait du (soit-disant) bas ou milieu de l'hiérarchie représentait des pépites pour la Direction, une occasion de rester en phase avec certaines réalités ?

Il n'est pas étonnant de voir que le rapport à l'erreur est plutôt positif dans ces structures encourageantes; à savoir une occasion d'expérimenter et d'en apprendre plus. Face aux nombreux défis d'aujourd&#…

Vivacité et lenteur

Il y a quelques années de cela, Carl Honoré écrivait un livre sur le sujet de la lenteur et de ses vertus. Le livre "Thrive" d'Arianna Huffington parle également de la nécessité de ralentir avec la création volontaire d'espaces libres dans son planning. Il s'agit également de ralentissement. Dans un récent billet, Thierry Delorme fait également état de cela, car la lenteur ouvre la voie à la profondeur dans l'exécution et à la révision des priorités absolues. Soit, un enjeu de taille dans un monde où l'obsession de la rentabilité rapide et l'impatience sur les résultats sont plutôt monnaie courante.

Dans le même temps, nous devons faire face aux urgences en prise d'action et rapidement trancher sur les directions à prendre. Dans le cas contraire, et pour nos sujets de prédilection, nous serons amenés à faire du sur-place ou à rester coincés à un niveau de maturité dans la bien célèbre transformation. Ceci nous amène à considérer deux moteurs : la …

Hello Talent : nouvelle application de recrutement social, par TalentSoft

Image
Il y a quelques semaines de cela, les équipes de TalentSoft ont convié quelques personnes à une présentation de Hello Talent, qui a pour but d'aller vers une approche plus collaborative dans l'identification et la pré-qualification de profils.

La prise en main est très simple, avec la possibilité :

- d'ajouter des contacts de niveau 1 et de les affecter à une "communauté" de talents
- de faire un mariage de données (prendre des éléments des profils LinkedIn et Facebook par exemple)
- de placer des tags (secteurs d'activité, adjectifs en lien avec les traits de personnalité et les valeurs de l'entreprise)
- de définir des "Job Priorities" (rôles sur lesquels on verrait bien les personnes identifiées)

Dans l'ensemble, il s'agit bien d'un outil collaboratif dans les faits (pas uniquement du stockage massif de profils). La segmentation des informations et la répartition dans les bonnes communautés donnent plus de clarté. L'idée de l…

Le marketing employeur et l'approche STEPPS

Image
Kate Reilly, consultante indépendante en marketing du contenu, apporte des éléments très intéressants sur la table (pour ceux étant intéressés par le marketing employeur). En effet, elle nous rappelle les travaux du très remarquable Johan Berger, auteur de "Contagious: Why Things Catch On", qui avait déjà reçu pas mal de retours positifs jusqu'ici. Développer des contenus pertinents et en intense cohérence avec l'expérience interne offerte aux collaborateurs, est un enjeu bien réel. En parallèle de cela, il est aussi indispensable de savoir "pourquoi" les contenus sont partagés, d'où l'introduction de l'acronyme STEPPS.


S: les personnes prêtent attention à l'image qu'ils renvoient, en partageant un contenu. Ils souhaitent être cool, intelligents ou dans la tendance

T: les personnes aiment parler de choses qui sont d'actualité et déjà très discutées. L'idée est de voir quelles sont les synergies possibles avec les valeurs et les con…

"How Google Works" : le livre du moment à se procurer

Image
Pour ce dernier trimestre 2014, nous avons eu de jolis cadeaux chez Google, des Nexus 6 et 9 au très attendu livre "How Google Works" écrit par Eric Schmidt et Jonathan Rosenberg. Vous pouvez suivre le hashtag #HowGoogleWorks sur Google+

Ainsi, nous pouvons retrouver une interview très récente (15/10) des auteurs par Marissa Mayer. 

Quelques exemples de points abordés :

- il existe un écart entre l'entreprise traditionnelle et la génération de jeunes travailleurs arrivant sur le marché
- la recherche de passionnés et de généralistes (flexibilité dans l'apprentissage)
- le recrutement en comité
- les smart creatives, l'avantage de l'empowerment et le danger du micro-management
- l'erreur de complètement déléguer le recrutement aux recruteurs (les managers doivent s'impliquer)
- embaucher des personnes plus intelligentes que soi
- limiter les HIPPO (HIghest Paid Person's Opinions) qui tuent l'innovation
- l'importance des petites équipes
- l…

Lundi URLs #3 : recrutement pour les résultats, suivre les candidats, #dreambig

Image
Lou Adler pointe du doigt les failles du recrutement pour les compétences Les influenceurs LinkedIn ont été invités à écrire sur le thème #FixIt, soit le sujet de l'amélioration, de la nécessité d'arranger ce qui ne marche pas ou plus. Lou Adler est intervenu avec une vision originale et en rupture avec l'approche conventionnelle, à savoir : recruter pour des résultats, et non pour des compétences. 

Il y reprend une anecdote où, lors d'un rendez-vous commercial, il a dû souligner la différence entre la description d'un poste (ce que le futur collaborateur doit réaliser) et celle d'une personne (ce que le futur collaborateur doit posséder). La capacité à délivrer des résultats supérieurs prendrait le dessus sur les compétences possédées. Le passage-clé de sa proposition :“Would you agree that a high potential person has less skills and experiences than an average performer? The reason a person is a high potential person is because they accomplish more with less …

Déploiement international, plateformes économiques et carrières

Image
En sortant du cursus scolaire, l'idée la plus directe est de penser "métier" ou de chercher "ze job". Au fond, il s'agit bien de la finalité du cycle.

Premier retour

Au fur et à mesure des expériences et surtout via la constitution d'un réseau au UK, le monde économique et la mondialisation sont finalement loin d'être des sujets légers. Si Londres est très dynamique, cela n'est pas un hasard. Pour de nombreuses startups américaines, on observe un mouvement assez visible et répétitif :

- ouvrir des premiers bureaux aux US
- attaquer le marché EMEA en passant par Dublin pour y constituer une équipe administrative et commencer à recruter des commerciaux pour Londres
- ou bien, faire l'impasse sur Dublin et directement aller sur Londres pour ensuite descendre sur Paris, Berlin, Madrid et Milan

Tout cela, bien sûr, en fonction du dynamisme commercial et des possibilités de financement.

Les mouvements peuvent être différents. Prenez par exemple, l&…

Glassdoor arrive en France : vers une autre manière de rechercher un emploi et d'attirer les candidats

Image
L'approche classique de recherche d'emploi, après bilan professionnel et définition d'un projet cohérent, démarre en général avec une exploration des offres disponibles sur le marché. Après plusieurs va-et-vient entre le site carrière et les présences web, il s'agit de décider ou non de postuler. En effet, au-delà du googling classique, comment avoir une première vue un peu plus précise sur les employeurs ?

C'est là où Glassdoor propose une solution très utile, avec deux buts majeurs : faire preuve de transparence pour faciliter la décision de candidater et tirer parti d'une approche constructive axée sur l'amélioration continue de l'expérience offerte aux employés. Le site propose déjà plus de 100 000 offres d'emploi comme souligné sur le blog du cabinet de recrutement Altaïde.

Ainsi, une information plus riche est mise à disposition des candidats, comme :

- l'accès aux revues des employés (points positifs, points d'amélioration, avis d…

Lundi URLs #2 : data is king, innovation RH avec l'approche M.A.G.I.C, HireVue et buzz vidéo

Image
Chaque Lundi, 3 liens sélectionnés parmi les contenus créés et partagés la semaine passée sur le web. 

1. Le contenu est-il vraiment roi ? 


Il est souvent discuté que le contenu est roi. D'autres vont diront que c'est le contexte qui prime d'abord. Will Richmond propose un autre angle de vue en plaçant la "data" aux devants, en prenant le cas concret de Netflix et de son internationalisation. C'est cette même priorité qui a permis à la société d'être à son niveau aujourd'hui, c'est-à-dire 50 millions d'abonnés en un peu plus de 7 ans d'activité. Will Richmond termine son billet en mentionnant qu'effectivement le "big data" ne fait pas tout. Cependant, il permet de pointer vers les bonnes directions.

2. M.A.G.I.C : une méthode pour se rapprocher de ses collaborateurs


Tracy Maylett (CEO de DecisionWise) parle du livre co-écrit. MAGIC est l'acronyme qui prend une place centrale de son ouvrage.

M astery
A utonomy
G rowth
I mpa…

Protéger son règne ou développer toujours plus de leaders ?

Image
Deux types d'attitude sont très visibles lorsqu'on est proche du fameux "top". Soit, on admet qu'on a des privilèges à conserver et protéger, soit on souhaite partager son expérience et permettre à d'autres de grandir encore plus.
Malgré la connaissance des avantages et des inconvénients des deux modes présentés, il arrive trop souvent de voir des postures très territoriales. Est-ce en lien avec la crise et la crainte de décrocher, d'être socialement "déclassé" ? Est-ce un problème de confiance, d'habitudes ancrées depuis l'enfance ? Ou bien, est-ce en lien avec la perception que l'on a de la concurrence, où il doit forcément y avoir un grand gagnant et un grand perdant ? Existe-t-il une transmission de ce type de comportement, une reproduction sociale en somme ?
Le grand problème avec ce type de pensée, est que l'on va promouvoir un esprit de concurrence trop poussé et un individualisme inquiétant. Il n'est pas rare de note…

Les responsables opérationnels. Les vraies cibles dans une recherche d'emploi !

Image
Quelle vision du recrutement avons-nous ? Ou plutôt quelle représentation ? S'agit-il d'une personne ou d'un groupe de professionnels RH au sein de l'entreprise ? Au sein d'un cabinet ? Et les responsables opérationnels ?

Au fond, ce sont ces derniers qui prendront la décision finale et qui auront le dernier mot. Les responsables opérationnels ne sont pas forcément "recruteurs" mais ils doivent néanmoins intégrer cet aspect dans leur rôle. Les conseils de suivre des recruteurs sur les places sociales sont bons, car (classiquement) le sourcing est effectué par les RH. Par contre, il semble encore plus pertinent de lister les potentiels N+1 et pourquoi pas entrer en contact avec eux (lors d'échanges virtuels ou, encore mieux, dans la vraie vie - IRL). Suivre, c'est une excellente chose mais que faut-il collecter comme information ? Lors d'entretiens informels, sur quels points faut-il porter l'accent ?

Situation actuelle -- Il s'agit de …

Lundi URLs #1 : Smart Creatives chez Google, Pam Moore au sujet des médias sociaux, Seth Godin et son nouveau livre

Image
Chaque Lundi, 3 liens sélectionnés parmi les contenus créés et partagés la semaine passée.

1. "Smart creatives"



C'est le terme que reprend Eric Schmidt et Jonathan Rosenberg dans leur excellent livre "How Google Works". Peter Drucker avait inventé le mot "Travailleur de la connaissance" ("knowledge workers"). "Smart creative" part du principe qu'il y a une connaissance technique, un sens du business et un raisonnement initial analytique dans la création de nouveautés. Pour plus d'informations autour de leur récent ouvrage, suivre le hashtag #HowGoogleWorks sur Google+. Rajesh Paul partage aussi un billet intéressant intitulé "The Google Success For Formula".

2. De l'adoption à la participation à un mouvement 



Pam Moore (@PamMktNut) est l'une des professionnelles du marketing à suivre. Son blog "The Marketing Nut" est l'un des plus lus dans le domaine. Son récent billet "People don't bu…

Quels avantages à faire de la curation ?

Image
La curation de contenus s'est imposée comme un passage important pour les entreprises et les professionnels. Au-delà du simple partage de liens, une bonne curation est accompagnée d'annotations ou (encore mieux) organisée autour de billets de blog pour des objectifs variés.

James Whatley tient son blog 'Whatley Dude' et avait lancé les '5 Things', à savoir le partage hebdomadaire de 5 contenus qu'il juge intéressant de partager et commenter. Au-delà des sujets de son métier, il aborde des points bien divers et brise un peu la linéarité des blogs professionnels axés "métier".


C'est une excellente manière de mettre une veille qualitative à disposition, et d'y associer un point de vue original. Il est toujours possible d'apporter un angle nouveau en faisant de la curation.

Erika Heald a récemment réalisé une présentation sur le sujet, avec 5 étapes-clés reprises. En tant qu'ancien utilisateur actif de Google Reader, il a fallu trouve…