Pages

mardi 14 octobre 2014

Glassdoor arrive en France : vers une autre manière de rechercher un emploi et d'attirer les candidats

L'approche classique de recherche d'emploi, après bilan professionnel et définition d'un projet cohérent, démarre en général avec une exploration des offres disponibles sur le marché. Après plusieurs va-et-vient entre le site carrière et les présences web, il s'agit de décider ou non de postuler. En effet, au-delà du googling classique, comment avoir une première vue un peu plus précise sur les employeurs ?

C'est là où Glassdoor propose une solution très utile, avec deux buts majeurs : faire preuve de transparence pour faciliter la décision de candidater et tirer parti d'une approche constructive axée sur l'amélioration continue de l'expérience offerte aux employés. Le site propose déjà plus de 100 000 offres d'emploi comme souligné sur le blog du cabinet de recrutement Altaïde.

Ainsi, une information plus riche est mise à disposition des candidats, comme :

- l'accès aux revues des employés (points positifs, points d'amélioration, avis d'ensemble), les notations, le sentiment sur l'avenir de l'entreprise et les compétences du dirigeant
- les salaires pratiqués
- les exemples de questions posées lors d'entretiens et les différentes étapes (jusqu'à l'embauche ou non)
- les canaux les plus populaires pour candidater
- le niveau de difficulté des entretiens
- le sentiment vis-à-vis de l'expérience vécue lors des entretiens


Cela permet de gagner du temps dans la phase de "prise de température" et de très rapidement se faire un premier avis sur les tendances les plus récurrentes. Pour les entreprises internationales et dotées de plusieurs bureaux dans le monde, il peut y avoir des différences de perception, d'expérience. Les différences peuvent aussi être notées au sein d'un même bureau, avec des niveaux d'expérience différents selon le service pour lequel on souhaite travailler. Cela reflète, au fond, une vue réelle et pas toujours homogène de l'expérience délivrée en interne par l'employeur.

Aussi, cette première prise d'information va permettre de comparer ce que je valorise en tant que candidat (top 3) avec ce qui revient souvent (en bien, ou en moins bien).

Au-delà de cela, Glassdoor a son classement des employeurs les plus attractifs. Et on y observe des caractéristiques communes : une note moyenne élevée, une homogénéité dans le sentiment des revues, un sentiment très positif sur l'avenir de l'entreprise et les compétences du dirigeant. Ces trois critères-ci permettent d'aller droit au but et de ne pas se noyer dans de la sur-analyse ou dans les diverses informations existantes à gauche et à droite.

Bain & Company fait partie des employeurs ayant l'habitude du haut de tableau :

- Note de 4,6/5
- 95% recommanderaient cet employeur à leurs amis
- 99% affirment que le dirigeant en place fait un travail remarquable

Pour plus de détails, il suffit de plonger dans les diverses revues anonymes.


Dans ce classement, il ne s'agit pas uniquement d'une affaire de grandes entreprises. Les PME ont aussi leur place, avec notamment Motley Fool qui prend la 1ère place. Et derrière tout cela, côté entreprises, il y a ces enjeux en matière d'attractivité qui vont bien au-delà de l'acte de la communication et du déclaratif. Dans la philosophie de Glassdoor, ce sont surtout via les employés que l'amplification du message se produit. Et l'idée est de réduire le décalage qui peut exister entre la promesse partagée par l'employeur et l'expérience réelle offerte, d'où le slogan "Brand. Influence. Hire".

(Source logo)

Aucun commentaire: