Pages

vendredi 21 novembre 2014

La veille sur les personnes : un exemple avec la requête "Chief Digital Officer"

Dans un billet précédent, nous parlions de veille online pour la RH (et valable pour d'autres disciplines). L'usage de Feedly est central, dans un contexte où les outils de suivi en temps réel sont bien imposants. Suivre des blogs et enregistrer les flux RSS font partie des règles du jeu. Il en est de même pour les mots-clés génériques ou bien plus spécifiques.

Prenons à présent le sujet du "Chief Digital Officer" dont on parle beaucoup. La veille classique sur Feedly consistera à suivre des blogs et des mots-clés tels que "Chief Digital", "Digital Transformation", "Transformation Digitale", "Transformation Numérique", etc... Au fur et à mesure de la veille et des explorations, on va tomber certes sur des contenus mais surtout sur des personnes-clés. Dans les nouvelles réflexions et pratiques, il y a souvent des premiers cas concrets qui émergent, avec ces personnes-clés qui prennent les commandes au sein de leur organisation. On les retrouve également à prendre la parole, à "évangéliser" et partager leurs expériences, leurs évolutions.

Prenons un exemple concret. Dans la veille, plusieurs noms remontent tels que celui de Rachel Sterne (née Haot). Elle est actuellement au poste de "Chief Digital Officer" pour la ville de New York. Son objectif est de faire de New York la ville la plus connectée au monde, pas nécessairement de créer des hubs startups dans la ville. Le réflexe est d'aller sur les réseaux sociaux et de suivre les fils de conversation (de la personne et de l'univers digital qu'elle gère, soit NYC.Gov). Via le site NameChk, et en entrant le pseudo, on peut découvrir d'autres présences web qui peuvent enrichir la veille. Ici, l'intérêt de Feedly réside dans le fait de collecter des mentions au sujet de la personne (soit directement par elle ou par des intermédiaires, et en identifiant les homonymes potentiels), pour situer une timeline remplie de traces numériques, découvrir des communautés et des événements spécifiques. Ci-dessous, un exemple de trace avec une intervention au CDO Summit 2014 :


Quelques points qu'elle aborde dans la création d'une stratégie digitale pour New York City :

- lister les grandes priorités et fournir un rapport de 90 jours en y incluant les atouts déjà existants
- rechercher ce qui se fait déjà au niveau du digital en interne
- se connecter aux "champions internes" en posant deux questions (qu'avez-vous réalisé en interne et que vous souhaiteriez partager ? Qu'auriez-vous souhaité réaliser et quelles ont été les contraintes ?)
- internalisation pour le développement des produits digitaux (exemple: application 311)
- lister des partenaires (collègues), posture de soutien à la réalisation de leurs objectifs agence
- les présences "NY Loves Tech"
- une approche très progressive en allant au-delà du développement d'applications (exemples : s'assurer des possibilités de connexion, du développement du Quotient Digital également...)
- un rapprochement et un "alignement" avec les partenaires privés autour des résultats finaux
- le véritable appui du maire et le développement de l'équipe (DSI, Direction Presse, Développement Economique), avec une vision alignée et des objectifs complémentaires
- la conduite d'hackathons pour ouvrir de nouvelles perspectives, une relation plus étroite entre la mairie et la scène tech

Aucun commentaire: