Pages

lundi 28 novembre 2011

Marketing/Comm et RH déclarés mariés ? L'upskilling nécessaire.

Il y a un peu de marketing/comm dans la notion de marque employeur. Il est de moins en moins étonnant de voir des présences web se créer côté employeurs à présent, de manière à fidéliser les salariés et à attirer de nouvelles personnes lorsqu'il en est question.

Trois sortes de média importent : les médias sponsorisés, les médias propres et les médias conquis (bouche-à-oreille interne *et* externe).

Il s'agit des trois terrains de jeu pour le marketing classique mais aussi pour la marque employeur. Il est clair qu'un employeur bénéficiant de nombreux médias conquis et d'un bouche-à-oreille puissant aura un a priori positif; surtout si la culture de l'entreprise est en phase avec les aspirations des salariés potentiels, et si la stratégie RH est en phase avec les aspirations des salariés actuels.

Ira-t-on vers plus de marketing/comm intégré ? Certainement, au fur et à mesure que les entreprises (grandes, moyennes ou petites) comprendront l'utilité de la démarche.

Séduire en interne comme en externe semble être vu comme une nécessité. Ces interactions se font sur la base d'une authenticité, d'une éthique et d'une proposition de valeur spécifique.

Dans l'un des panels au dernier Linkedin Talent Connect, on parlait d'upskilling nécessaire pour les recruteurs, soit l'acquisition et l'intégration de nouvelles compétences marketing, d'où la présence active de certains sur les médias sociaux déjà.

C'est également toute la question de l'impact des médias sociaux sur le recrutement, qui amène à redéfinir les repères et à se déplacer vers de nouveaux espaces. Et une stratégie mature va dans le sens d'une dynamique collaborative intense entre DSI, Marketing/Comm et RH, ainsi qu'une allocation optimale des ressources.



Deluxe Corp a une approche très en phase avec ce que nous sommes en train d'aborder. En effet, les actions de recrutement ne sont pas réservées à un département. L'approche est plus élargie et le croisement des départements est absolument intéressant.

Ainsi, nous aurons les actions offline relayées online, ou encore le manager d'équipe qui exprime directement son besoin de recrutement. Des interviews succincts avec des salariés actuels (employee snapshots) ont pour but de donner un aperçu spontané de la vie professionnelle chez Deluxe Corp, soit aussi des aspects culturels mis en avant et une touche humaine via l'usage de la vidéo.


Aura-t-on plus de marketeuses et de marketeux (avec une sensibilité RH) pour ce genre d'initiatives ? En tout cas, le chef d'orchestre (s'il en existe un) joue un rôle important de pivot, en animant et en s'appuyant systématiquement sur les forces cohérentes.

Tout comme le marketing, les aspects transactionnels restent présents mais les aspects relationnels prennent une place de plus en plus importante. C'est aussi en ce sens que l'expérience-candidat constitue une occasion de :

- mettre les dynamiques internes en relief pour éclairer les salariés potentiels
- d'en savoir plus sur les aspirations de ces derniers

(crédit photo)

1 commentaire:

Frédéric Charles a dit…

ON va faire un mariage a trois car je pense que DSI (la partie stratégie et services numériques / internet) devrait se marier avec le marketing !