Pages

mardi 14 octobre 2008

Quelles chaussures vais-je mettre ?

Ca vous intrigue ? En fait, c'est cette question que je me suis posée l'autre matin, avant de partir pour VAD Expo où je suis intervenue dans le cadre d'un plateau-télé sur l'identité numérique et le recrtement. J'ai hésité entre ces chaussures-ci :

Et celles-là ?

Finalement, j'ai mis les secondes (les plus classiques). Je me suis dit que ça ferait plus sérieux, plus professionnel. J'ai peut-être eu tort. Après tout l'habit ne fait pas le moine. Ce n'est pas parce qu'on porte tel ou tel vêtement qu'on est plus ou moins quelque chose... Tout est finalement une question d'apparence, d'image qu'on souhaite donner de soi. En temps normal, il m'arrive de porter les premières chaussures (pour aller au bureau, sortir, etc.) mais là j'ai hésité. Pourquoi ? J'aurai fait tâche ? On m'aurait prise pour une geek, une originale ? Ca me fait penser à un ancien collègue qui, pourtant en costume/cravate et rasé de près, s'était fait remarquer que ses cheveux longs (même attachés) ne convenaient pas. Même réflexion pour un autre ami auquel on avait reproché de ne pas être en costume pour donner ses formations. Il paraît que ce ne sont pas les apprenants que cela gênait, mais les autres professeurs. Un comble ?
Et vous qu'en pensez-vous ?
PS : maintenant, vous savez que j'ai au moins deux paires de chaussures. ;)

1 commentaire:

Emmanuel GADENNE a dit…

Il existe clairement des codes vestimentaires, qui ne sont pas tellement liés à ce que l'on est réellement mais à ce que l'on veut faire à l'instant t.

La première paire fait effectivement plus geekette ou fondatrice décontractée de start-up dans la com ou le Web 2.0. Elle fait passer le message "JE suis comme je suis à toi de t'adapter...".

La deuxième paire est plus associée à un rôle de consultant, formateur ou commercial. Elle fait passer le message "je m'adapte, je suis dans LE Rôle...".