Pages

mercredi 19 novembre 2008

Interview d'Olivier Guitton


Olivier Guitton est l'un des trois auteurs du blog http://identinet.free.fr/. Merci pour ses réponses à notre questionnaire !

Qui êtes vous ?

Bonjour, je suis Olivier Guitton, un jeune étudiant en seconde année du master Intelligence Économique et Communication Stratégique.

Comment gérez-vous votre identité numérique ?

Dans la gestion de mon identité numérique, ma première action volontaire a principalement été de construire mon site-cv en ligne et cela à partir de ma première année universitaire. Au démarrage, l’objectif était surtout d’être présent et que mon CV apparaisse lorsque quelqu’un tapait mon nom sur Google. Mais, à l’époque, n’ayant peu de connaissance en référencement et en visibilité Web, naïvement, je pensais que cela était un jeu d’enfant et suffirait. Mais, avec le recul, une personne qui n’est ni connue, qui n’a ni compétence ni expérience professionnelle dans un domaine précis, n’a peu de chance d’être trouvée, même en prenant en compte le principe de sérendipité.

Mais, le principal problème n’était pas ici, en effet, la plupart du temps, quand je tapais mon nom, tous mes homonymes ressortaient dans les premières pages. Ainsi, j’ai commencé à m’inscrire sur Copains d’avant puis Viadeo, car leur référencement est rapide et efficace. Avec ces outils, nous apparaissons généralement en tête du classement des moteurs de recherche.

Je me suis également vite aperçu que cela ne suffisait pas, par conséquent, me spécialisant de plus en plus dans le domaine de la veille et de l’intelligence économique, j’ai intégré un projet de création d’un portail Internet relatif au domaine de l’intelligence économique : Sphère ie. Actuellement, j’en suis l’administrateur. Ceci contribue au développement de mon identité numérique et constitue la seconde étape dans la création de mon identité.

La première avec mon CV était d’être visible, c’est-à-dire, communiquer sur mon existence, mon identité. La seconde étape a contribué à accroître ma visibilité et d’être reconnu en tant que personne passionné par l’intelligence économique (d’obtenir une étiquette virtuelle). Cette étape a permis d’augmenter les chances d’être trouvé par un plus grand nombre de personne et surtout des personnes qui partagent des problématiques communes.

Puis, pour tenter de centraliser le tout, depuis quelques mois, m’intéressant de plus en plus à la problématique de l’identité numérique, je me suis inscrit sur Ziki, ClaimID qui permettent de centraliser les différents profils que nous détenons sur Internet. Ces services offrent la possibilité en quelque sorte, de se doter d’un CV en ligne. Ils nous offrent une visibilité plus grande. Nous pouvons ainsi plus facilement communiquer sur nos avantages, tout en laissant apparaître quelques points faibles (ceux que l’on souhaite montrer). Ceci constitue la troisième étape dans la gestion de mon identité numérique.

Quelle place accordez-vous à votre réputation numérique ?

La réputation numérique doit être gérée une fois que nous avons établi précisément l’identité numérique que nous souhaitons montrer. Pour surveiller ma réputation, je n’ai pas de méthodologies véritablement établies, j’utilise des alertes Google avec mon nom pour savoir où je suis référencé et donc qui parle de moi. J’utilise également les statistiques de mon site Web pour connaître qui a fait un lien vers Sphère ie, et donc, en fonction des critiques par rapport aux articles, plus ou moins négatives, je réagis sur le site. L’opinion des autres sur ce que nous réalisons constitue notre réputation, et cela est plus difficile à gérer que son identité numérique. Un vaste chantier sachant que nous ne pouvons pas connaître tout ce qui se dit à notre sujet et maîtriser les informations qui sont diffusées.

Une chose à ne pas faire sur le web ?

Utiliser un pseudo (pour se cacher) sur un blog pour critiquer ouvertement quelqu’un, une société et être inscrit à la même plateforme de blogging ou être inscrit à des réseaux sociaux qui nous font apparaître dans la liste des derniers visiteurs voire dans certains systèmes qui nous identifient automatiquement lors de l’écriture d’un commentaire. Ceci peut être risqué, penser que l’on est anonyme sur Internet est assez illusoire, chaque petites traces que nous laissons sur les sites et les forums co-construisent notre identité numérique.

Et une à faire absolument ?

Le mieux est d’essayer de collaborer, communiquer, réagir sur des articles tout en ayant une signature identique à chaque fois, en insérant un lien vers son site. Ceci permet d’être authentifié par les autres plus facilement et d’être reconnu.

Un dernier mot ?

Gérer son identité nécessite beaucoup d’investissement au niveau du temps, car, sans mise à jour, ni ajout de contenu à notre sujet, nous tombons rapidement dans les méandres du classement des moteurs de recherche et notre identité se déconstruit alors petit à petit.

Pourquoi avoir lancé le Blog Identinet

Le blog Identinet a été lancé dans le cadre d’un cours où l’objectif était de présenter les divers outils et méthodologies que l’on pouvait utiliser pour gérer son identité numérique en ligne. Nous sommes actuellement trois étudiants (Julien Coudreau, Olivier Guitton et Maureen Dumans) en intelligence économique à alimenter ce blog. Identinet s’adresse principalement aux personnes qui souhaitent découvrir la thématique de l’identité numérique puisque nous y exposons des outils et des méthodologies simples à mettre en œuvre.

1 commentaire:

Christophe Deschamps a dit…

Olivier est modeste. Il oublie de mentionner qu'il est aussi l'un des pivots du portail consacré à l'intelligence économique, Sphère-IE : http://www.sphere-ie.fr