Pages

samedi 6 décembre 2008

Faut-il des cours approfondis sur l'identité numérique dès le collège ?

Nombreux d'entre nous ont suivi l'émission Reportages avec le dossier sur Facebook. L'attitude des deux adolescentes a créé une vive réaction sur la Toile.

L'enseignement a t-il une part de responsabilité dans l'éducation numérique ? Qu'en est-il des parents ? Des réseaux sociaux ?

Sur Facebook, un groupe spécial a été créé avec déjà plus de 1100 échanges et  2660 membres inscrits en l'espace de 2 jours !
Pour ce qui est de l'enseignement, l'éducation numérique s'articulerait autour de trois axes :
  • La sensibilisation sur les changements qu'ont occasionnés l'essor du web et la nécessité de se protéger
  • L'écoute et la discussion autour des différentes pratiques de chacun, suivre les évolutions pour répondre aux attentes
  • L'enrichissement et l'approfondissement dans l'utilisation des outils pour s'informer, communiquer car il y a aussi des bons côtés 
Pour plus d'informations à ce sujet, je vous recommande le blog Cicla71 "On ne naît pas internaute ... on le devient !"

5 commentaires:

eogez a dit…

Merci pour ce billet Lilian. Je suis personnellement "pour". C'est d'ailleurs ce que j'ai proposé à l'issue du débat-conférence sur la sécurité numérique, organisé par Gemalto. Un projet à monter ?

Lilian Mahoukou a dit…

Pourquoi pas ? Je suis partant pour monter un projet là-dessus.

Cedric a dit…

Largement pour, aussi. En train de tater le terrain avec l'éducation nationale mais "par la bande", de manière officieuse donc :) Histoire de savoir où ils en sont. Ceci dit je vous conseille de vous approcher de Christelle Membrey, du CLEMI. Elle est au top sur ces questions là !

olivier a dit…

Pour ma part, je pense qu’il est peut grave de s’afficher sur web 2.0, il faut en apprendre à en mesurer l’impact.
Mais est ce que les jeunes que nous avons vu dans ce reportage sont conscient de cet impact sur leurs image ? Est-ce qu’ils ont été informés ?
Je suis persuadé que dans les années à venir beaucoup de personnes regretteront leurs réactions ou leurs publications sur la toile. Sans tomber dans la paranoïa, il suffit de faire attention.
De plus, l’avenir me donnera peut être raison, mon avis est que le recrutement se fera sur le Web 2.0 plus besoin de produire de CV. Notre présence numérique fera le reste.

erdelcroix a dit…

depuis longtemps maintenant je répéte que la formation est nécessaire. Cependant, je ne sais pas si l'éducation nationale est la mieux placé pour parler de cette thématique... quand je vois les erreurs que les enseignants commettent, ce qu'ils font (j'ai des preuves ;-), ou ce qu'ils disent à leurs élèves...

C'est un peu le chien qui se mord la queue, je sais. Je serai plutôt favorable à une éducation avant tout des parents... c'est aussi cela le rôle de l'éducation et une fois les parents (adultes) formés, les enseignants qui sont des adultes pourraient former les élèves à leur tour ! Reste le problèmes des technophobes qui ont des enfants et quelques autres !